Vers quel organisme de l’État se tourner pour un micro-crédit ?

micro credit

Le micro-crédit est une action solidaire, apparue pour la première fois il y a 50 ans, le concept a été créé en 1976 par Muhammad Yunus, au Bangladesh, à la fondation de la Grameen Bank, une banque rurale, dans le but d’accorder des prêts à petits montants aux plus démunis, qui ne sont pas éligibles aux prêts bancaires traditionnels, afin de les accompagner financièrement dans la création de leurs projets.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Les pays assez avancés et en développement ont adopté le microfinancement, étant un moyen d’aide aux personnes en difficulté, notamment en France, avant le début des années 90, proposant divers programmes de micro-crédit.

Qu’est-ce que le micro-crédit ?

Le micro-crédit, au côté de l’épargne, la micro-assurance et d’autres produits, est une forme commune de microfinance, qui stipule d’attribuer un prêt de faible valeur, aux sujets en précarités ou de faibles revenus, qui ne sont pas en rigueur d’affilier le profil d’un demandeur de prêt bancaire classique, en vue de financer une activité génératrice de revenus, afin de promouvoir une meilleure qualité de vie d’un foyer, et de permettre un pas vers l’autonomie financière.

Le montant des microcrédits peut varier d’un pays à l’autre, et ceci en fonction du statut socio-économique de ce dernier, et du Fonds Monétaire Internationale (IMF). La valeur du prêt peut donc aller de quelques euros à plusieurs centaines, ou même plusieurs milliers d’euros.

Le concept du micro-crédit a vu le jour dans les pays émergeant, où il y est largement plus répandu, et a contribué à améliorer la qualité de vie de 650 millions de personnes, selon un rapport officiel datant de 2011.

L’impact du micro-crédit

Un impact positif sur le développement local de plusieurs secteurs a été mis en évidence, grâce aux diverses connexions qu’à créer le micro-crédit. Les divers secteurs touchés sont :

  • La protection sociale, comme les mutuelles de santé ;
  • Financer les organisations et coopératives agricultrices ;
  • Promouvoir le regroupement d’artisans, et encourager les organisations artisanales féminines ;
  • Enrichir les fonds de l’économie sociale, tels que les mutuelles d’épargnes.
À lire aussi :   Quel organisme propose de faire un mini crédit rapide en 24h ?

Les types de micro-crédit

Selon l’objectif du prêt, le microcrédit se décrète sous deux types principaux : le microcrédit personnel et le microcrédit professionnel.

Le micro-crédit personnel

le microcrédit personnel donne la possibilité à quiconque étant exclu des crédits bancaires traditionnels, d’obtenir un prêt, à destination de financer un projet personnel, comme réparer ou acheter une voiture pour se rendre à son lieu de travail, à condition que ce dernier soit en lien avec un projet de réinsertion professionnelle, qui n’est en aucun cas un prêt de consommation. L’une des conditions de concession de crédit personnel est l’aptitude de remboursement. En effet, ces crédits ont essentiellement pour objectif principal d’optimiser la réinsertion professionnelle.

Le montant maximal d’un micro-crédit accordé à une personne physique, pour projet de réinsertion, est fixé à 8000€ (qui était à 5000€ avant Février 2022). Un prêt qui doit être remboursé en 7 ans (qui était 3 ans avant Février 2022). La moyenne de crédit par personne a été estimée à 2000€ par personne (rapport de 2011, selon la Banque de France).

Le micro-crédit personnel ne permet pas la création d’une micro-entreprise, et n’est pas gratuit ou à taux zéro.

Le micro-crédit professionnel

Le micro-crédit professionnel permet de subventionner la création, l’achat ou la consolidation d’une entreprise, de trois salariés ou plus, permettant à son dirigeant de créer ou d’améliorer son propre emploi.

Le montant maximal d’un micro-crédit professionnel accordé à une personne physique ou morale est de 12.000€ (qui était 10.000€ avant Février 2022). Le remboursement du prêt doit se faire sous maximum, 5 ans (depuis Février 2022).

Le taux d’intérêt est défini par le prêteur, en fonction de la durabilité du projet.

Quel organisme étatique propose un micro-crédit ?

À l’initiative de l’État, le Fond de Cohésion Social (FCS), selon l’arrêté du 18 Janvier 2005, a été décrété comme étant un dispositif permettant la garantie de débloquer des fonds accordés sous micro-crédits. La banque publique d’investissement, la bpifrance, a la tâche de gérer le FCS, depuis le 1er Janvier 2020. Un certain nombre de fonds garantis sont gérés par France active, France active garantie et le Secours Catholique, ce qui contribue à mettre en place un dispositif de sécurité pour les banques.

À lire aussi :   Quel organisme propose de faire un mini crédit rapide en 24h ?

Un dispositif d’accompagnement, Le Nouvel Accompagnement pour la Création ou la Reprise d’Entreprise, le NACRE, a été mis en place afin d’orienter et d’apporter un appui technique pour les personnes qui souhaitent créer ou reprendre une entreprise.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)