Assurance de prêt immobilier et maladie longue durée (ALD)

assurance immobilier

Faire un prêt immobilier est la solution la plus simple pour financer la construction de sa maison. Toutefois, il faut reconnaître que convaincre une banque pour obtenir le crédit n’est pas une mince affaire. Pour y arriver, il faut parfois souscrire une assurance emprunteur. C’est d’ailleurs indispensable pour ceux souffrant d’une maladie longue durée. De quoi s’agit-il réellement ? Quelles sont les conséquences de la maladie sur l’assurance de prêt immobilier ? Quelle est la démarche à suivre pour souscrire à une assurance emprunteur ? Voici tant de questions que vous vous posez sûrement et auxquelles vous aurez les réponses ici.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Qu’est-ce qu’une maladie longue durée ? 

Une maladie longue durée est une affection grave qui touche certains individus. Compte tenu de la gravité de celle-ci, le traitement peut être très long. Pour qu’une maladie soit d’ailleurs considérée comme ayant une longue durée, il faut que le traitement dure 6 mois au minimum.

Il existe un très grand nombre d’affections longue durée (ALD). Il s’agit entre autres du diabète de type 1, de l’insuffisance cardiaque grave, ou encore de l’Alzheimer. La sécurité sociale classe les ALD en trois catégories. Il y a en premier lieu les « ALD exonérantes » parmi lesquelles figurent les trois maladies citées précédemment.

Ensuite, vient la catégorie des « maladies hors liste ». Il s’agit des affections graves conduisant à une invalidité. Les maladies qui nécessitent un arrêt de travail sont quant à elles, considérées comme « non exonérantes ».

L’assurance de prêt immobilier, de quoi s’agit-il exactement ? 

Il s’agit d’une assurance qui couvre l’emprunteur si celui-ci est incapable de rembourser son crédit. Il existe plusieurs raisons qui pourraient justifier cela. C’est le cas par exemple d’une perte d’emploi ou d’une invalidité suite à un accident. Souscrire une assurance emprunteur n’est pas obligatoire d’un point de vue légal. Toutefois, la plupart des organismes de prêt recommandent de le faire avant d’accorder un crédit. 

Selon les conditions de la banque, le contrat d’assurance peut comporter de nombreuses garanties. Elles sont pour la plupart liées à l’état de santé de l’emprunteur. Il faut les choisir en tenant compte de leur utilité. La garantie de décès par exemple permet d’être couvert après sa mort. 

À lire également :   Nos astuces pour renégocier un prêt immobilier

La compagnie d’assurance se charge de régler le reste de la dette à la banque après le décès de l’emprunteur. De la même manière, la garantie Perte Totale Irréversible d’Autonomie (PTIA) couvre les personnes ayant perdu leur mobilité. 

Comment la maladie longue durée influence-t-elle l’obtention du prêt immobilier ? 

Avec le statut d’ALD, il est aussi difficile de souscrire une assurance de prêt que d’obtenir un crédit d’une banque. En effet, les personnes souffrant d’une affection longue durée sont souvent considérées comme à risques. L’assureur établit généralement un bilan de santé pour en apprendre plus sur elles au préalable. 

La personne concernée doit remplir un questionnaire et fournir quelques informations concernant sa maladie et son hospitalisation. En fonction des résultats obtenus de cette analyse, l’assureur a le choix entre trois options. Il peut accepter la souscription à l’assurance de prêt en excluant certaines garanties. Il peut aussi accepter la demande de l’emprunteur tout en imposant une surprime. 

Le but est d’augmenter le montant des cotisations pour l’assurance. Ceci permettra de couvrir les frais de remboursement à la banque si nécessaire. Pour finir, l’assureur a la possibilité de refuser simplement la demande. 

Que faire pour trouver une assurance emprunteur avec une maladie longue durée ?

attente

Il n’est pas toujours évident de trouver une banque prête à vous accorder un crédit immobilier avec un état de santé alarmant. Ceci est d’autant plus vrai si vous souffrez d’une ALD. Il est donc conseillé de s’en remettre aux structures indépendantes. Il existe de nombreux organismes qui octroient un prêt immobilier aux personnes souffrant de ce type de maladie. 

Vous pouvez aussi faire appel à un courtier pour vous aider dans la démarche. Il s’agit d’un professionnel du domaine capable de vous trouver la compagnie d’assurance idéale. L’avantage est qu’il se charge dans la plupart des cas, de la négociation du montant des cotisations. C’est très pratique pour trouver les meilleures offres de contrat et faire des économies sur le long terme. 

Comment souscrire à une assurance de prêt immobilier avec une ALD ? 

Convaincre une compagnie d’assurance de prêt immobilier avec une ALD est loin d’être simple. Pour souscrire à un contrat, il faut en effet suivre une démarche très stricte. 

Comparer les offres des compagnies d’assurance pour faire le bon choix 

La première étape consiste à comparer les offres des compagnies d’assurances. C’est indispensable pour savoir lesquelles proposent les meilleures garanties selon votre état de santé. De plus, c’est un excellent moyen de trouver les meilleures offres et de faire ainsi des économies. Toutefois, il faut veiller à faire la comparaison en tenant compte de certains critères. 

À lire également :   Comment se calcule un TAEA ?

En plus des garanties offertes, vous devez vous renseigner sur les conditions à remplir pour en bénéficier. Pour le savoir, vous pouvez faire une demande de devis en ligne pour obtenir une simulation du contrat. De ce fait, il serait plus simple de choisir l’assureur qui vous offre une meilleure couverture, malgré votre état de santé. 

Faire appel à un courtier 

courtier assurance

Après avoir retenu une liste de quelques assureurs potentiels, vous pouvez faire appel à un courtier. Avec son expérience et ses contacts, il sera en mesure de retenir les meilleures offres ou de vous en proposer de nouvelles.

Il faut préciser qu’il est plus qualifié pour comparer les assureurs en tenant compte de votre profil. Étant un professionnel du domaine, il pourra négocier plus facilement l’ajout ou la suppression de certaines garanties. 

Utiliser le droit à l’oubli de la convention AERAS 

Il peut arriver que l’aide du courtier en assurance ne soit pas suffisante pour convaincre l’assureur. Ceci arrive le plus souvent lorsque l’emprunteur est atteint d’une pathologie très grave. Il faut alors recourir à la convention AERAS.

Elle permet de faciliter la signature du contrat d’assurance de prêt immobilier, malgré votre ALD. Cependant, il faut souligner que cette convention ne profite qu’à quelques personnes. Il faut en effet remplir certaines conditions liées à la date de détection de la maladie et vos périodes de rechute. 

En somme, il faut retenir qu’il est possible de bénéficier d’une assurance de prêt immobilier avec un statut ALD. Pour cela, il faut suivre une démarche et se faire aider par un professionnel du domaine.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Amandine Carpentier