Quel remboursement de prêt immobilier en cas de maladie ?

Personne malade

La survenue d’une maladie au cours du remboursement d’un prêt peut être une expérience particulièrement éprouvante pour l’emprunteur. Il peut se retrouver pendant un court moment dans l’incapacité d’exercer ses activités quotidiennes. Ce qui fera fluctuer en baisse ses revenus mensuels et aura bien entendu un impact sur le paiement de ses mensualités. Pour mieux gérer ce genre de situation qui est généralement imprévisible, il peut compter sur de nombreuses garanties de remboursements offertes en majorité par l’assurance de prêt immobilier, en cas de maladie. Découvrez-les à travers le présent article.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Qu’est-ce qu’une assurance de prêt immobilier ?

L’assurance de prêt immobilier est, comme l’indique son nom, une couverture à laquelle un emprunteur peut souscrire pour être protégé en cas de maladie. Elle lui offre une série de garanties qui lui permettent d’honorer le remboursement de ses mensualités dans des circonstances telles que la maladie, le décès et l’incapacité de travailler. Des situations à risque qui peuvent avoir une incidence sur ses revenus mensuels, et se prolonger dans la durée.

En France, pour les crédits immobiliers, l’assurance de prêt immobilier n’est pas obligatoire. Cependant, dans de nombreuses circonstances, l’assureur peut vous l’imposer. Par exemple, lorsqu’il se trouve que votre taux d’endettement est proche du seuil légal imposé (33 %), et que votre profil n’est pas très bon, l’assureur peut vous imposer de souscrire à une assurance de prêt immobilier. Pour cela, d’ailleurs, on vous recommande de toujours calculer le taux d’endettement afférent à un crédit immobilier, avant d’y souscrire. 

Comment calculer le taux d’endettement ?

Pour calculer son taux d’endettement pour un crédit immobilier, il suffit de considérer deux paramètres : les revenus totaux de votre ménage et les mensualités afférents au prêt immobilier. En fait, pour déterminer la valeur du taux d’endettement pour un crédit immobilier, il suffit de diviser le total des mensualités (afférentes au prêt immobilier) par le total des revenus de votre ménage par mois, et de multiplier la valeur obtenue par 100. 

Précisons, par ailleurs, qu’un assureur ou un prêteur comptabilisera comme étant les revenus de votre ménage :

  • Le montant total des salaires de l’ensemble des personnes qui le composent ;
  • Le montant total des aides ou des allocations perçues par les personnes qui le composent ;
  • Le montant total des fonds perçus par les personnes qui le composent lors de l’accomplissement d’activités secondaires.
À lire aussi :   Assurance de prêt immobilier et maladie longue durée (ALD)

Quelles sont les garanties offertes par l’assurance de prêt immobilier en cas de maladie ?

En cas de maladie, les garanties de remboursement offertes par l’assurance de prêt immobilier à l’emprunteur sont nombreuses. Elles sont utiles chacune dans des circonstances variées. La plus populaire de toutes (qui est prévue dans tout contrat d’assurance de prêt immobilier), est la garantie ITT. Aussi appelée garantie « incapacité temporaire totale de travail », elle prend son sens lorsque l’emprunteur est hospitalisé et ne peut plus travailler. Outre elle, les autres garanties qui peuvent être offertes par une assurance de prêt immobilier à un emprunteur en cas de maladie sont :

  • La garantie IPT (invalidité permanente totale) : quand elle est prévue dans le contrat, elle offre à l’assuré une couverture lorsque, à la suite d’une maladie, il fait objet à une invalidité permanente ;
  • La garantie IPP (invalidité permanente partielle) : quand elle est prévue dans le contrat d’assurance, elle offre à l’assuré une couverture lorsque ce dernier fait objet à une invalidité permanente partielle ;
  • La garantie MNO qui se rapporte aux maladies dites non objectivables.

Les garanties susmentionnées sont toutes importantes et ont leur place dans un contrat d’assurance de prêt immobilier. Si dans votre contrat, elles n’y figuraient pas, on vous recommande de le renégocier. À ce propos, il n’y a aucune démarche figée pour renégocier son assurance de prêt immobilier. Le plus important, c’est d’évoluer suivant les termes prévus initialement par le contrat, et que la renégociation soit à l’avantage des deux parties. 

Quel remboursement espérer de son assureur en cas de maladies ?

En cas de problèmes de santé, le remboursement de crédit immobilier à effectuer dans le cadre de votre assurance peut être partiel ou total. Dans le premier cas, l’assurance effectue le paiement de vos mensualités jusqu’à ce que vous soyez remise de votre maladie. Dans le second cas, en revanche, l’assurance effectue le paiement total du crédit dû par l’assuré, de sorte qu’une fois remise, il n’ait plus aucune dette.

A priori, la seconde option parait la plus intéressante. Sachez néanmoins que c’est également la plus onéreuse. En fait, pour une assurance qui vous garantit un remboursement total de votre crédit immobilier, en cas de problèmes de santé, le montant des cotisations à donner annuellement sera très important.

À lire aussi :   Tout savoir sur l'assurance prêt immobilier

Après, tout dépend du montant de vos mensualités et de votre profil. Avant de souscrire à un contrat d’assurance, efforcez-vous de chercher les offres de remboursements les plus alléchantes et surtout, les plus adaptées à vos besoins. Retenez aussi que plus les garanties de remboursements offertes par une assurance sont élevées, plus elle sera onéreuse. 

Comment choisir votre assurance ?

Sur le marché, les assureurs ne cessent de se multiplier. Néanmoins, ils ne se valent pas tous. Cela dit, pour choisir votre assurance, on vous demande de faire des comparaisons. Ces dernières peuvent se faire au moyen de nombreux outils. Le comparateur d’assurance est l’un des plus connus et des plus efficaces. Accessible et disponible en ligne, il vous permet de comparer des milliers d’offres d’assurances. La particularité avec lui est qu’il compare les offres qui répondent à vos besoins et à votre profil.

En fait, avant de faire la comparaison des assurances, peu importe l’outil choisit dans un premier temps, vous aurez à renseigner de nombreuses informations. C’est grâce à ces dernières que l’algorithme du comparateur pourra faire le point de vos besoins, identifier les formules qui correspondent à elles, et les comparer finalement. 

Au terme de la comparaison, les meilleures offres seront mises en lumière et vous pourrez alors choisir celui qui vous intéresse. Et pour ce qui est de la fiabilité, sachez que vous n’avez aucune raison de ne pas vous fier aux comparaisons faites par les comparateurs d’assurances. Ces outils sont des utilitaires extrêmement efficaces, qui ont fait l’objet de nombreux tests. De même, ils utilisent des ressources de qualité, et ne sont pas manipulés par la volonté humaine. Il y a donc peu de chances que les comparaisons soient biaisées au profit d’un assureur.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)