Crédit en Belgique pour français non résident : possible ?

crédit maison

Pour réaliser un projet qui vous tient à cœur, l’une des solutions vers lesquelles vous pourrez vous tourner est le crédit. Cependant, il est possible qu’en tant que Français, vous soyez fiché banque de France ou que vous ayez envie de bénéficier d’avantages fiscaux. Dans ce cas, vous pourrez vous tourner vers la Belgique pour votre prêt. Il vous est bien possible de demander un crédit en Belgique en étant Français non résident. Dans la suite, nous vous expliquons les modalités liées à ce type de financement.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Qui peut recourir à un prêt en Belgique ?

Comme nous le disions, il est bien possible de recourir à un prêt en Belgique tout en étant Français non résident. Il s’agit d’un des avantages qu’il y a à vivre dans l’Espace Economique Européen (EEE). Le fait d’être un habitant dans cet espace vous permet d’ouvrir des comptes en banque et de profiter des crédits à l’étranger.

Vous devez savoir que le fait d’être non éligible à un prêt bancaire en France ne vous rend pas systématiquement non éligible également en Belgique. Vous pourrez toujours bénéficier de votre crédit lorsque vous vous rendez dans ce pays. Ainsi, si vous êtes fiché FICP, étudiants ou retraités en France, le prêt en Belgique est l’alternative pour vous.

Quels types de prêts un non résident peut-il faire en Belgique ?

homme qui doute sur son portable

Il existe plusieurs types de prêts bancaires à choisir en fonction du projet que vous souhaitez réaliser. Ce principe s’applique également lorsqu’il s’agit d’un crédit en Belgique pour un Français non résident.

Le crédit hypothécaire

Encore appelé crédit logement, le crédit hypothécaire existe aussi en Belgique comme en France, puisqu’il n’y a pas assez de personnes pouvant s’offrir une résidence sans un crédit. Un crédit hypothécaire est un prêt immobilier assez classique. Il dispose de taux fixes ou variables. 

On parle de crédit hypothécaire, car le bien immobilier que vous achetez avec l’argent qui vous est remis par la banque sert de garantie. Ainsi, si vous n’êtes pas en mesure de payer votre dette, la banque peut entrer en possession de la maison.

L’un des avantages à opter pour un crédit immobilier en Belgique, c’est que vous n’êtes pas tenu de fournir une caution. En France, la banque exige une caution qui est difficile à avoir pour les personnes qui souhaitent prendre le crédit. La durée de remboursement maximale d’un prêt hypothécaire est de 40 ans. Cela dépend toutefois de votre état de santé et de votre âge.

À lire aussi :   Quelles sont les garanties pour obtenir un crédit pour chômeur ?

Le prêt à tempérament

Le prêt à tempérament peut être considéré comme un crédit à la consommation. En Belgique, il s’agit en réalité de l’équivalent du crédit personnel en France. Vous pourrez l’utiliser pour un projet comme l’achat d’une voiture, pour réaliser des travaux chez vous ou pour un projet de couple.

Avec ce type de prêt, vous ne risquez aucune surprise désagréable, puisque tout est encadré. Vous connaissez donc le taux annuel effectif global, le montant des différentes mensualités ainsi que la durée du crédit. Il vous sera possible d’obtenir ce financement dans presque toutes les banques belges et des taux variables y sont appliqués.

Le rachat de crédit 

Les rachats de crédit en Belgique et en France ne sont pas différents. Un rachat de crédit vous permet de mettre plusieurs prêts à tempérament sur un même crédit et d’avoir donc à payer une seule mensualité. En optant pour cette solution, la durée pour le remboursement est rallongée et vous aurez, par ricochet, des mensualités moins élevées.

Les banques proposent deux types de rachat de crédit. Vous pourrez opter pour le regroupement de crédit hypothécaire et le rachat de crédit locataire. Le rachat de crédit hypothécaire, comme son nom l’indique, correspond à un prêt hypothécaire. Le second, quant à lui, concerne les personnes qui font des regroupements de crédits à tempérament classiques.

Le crédit revolving

Le crédit revolving est également connu sous le nom de réserve d’argent et constitue un mini-prêt qu’offrent les commerçants. En tant que Français non résident, vous n’aurez aucun mal à l’obtenir. Vous pourrez l’avoir sur internet ou dans un supermarché. L’une des choses intéressantes avec ce type de crédit, c’est qu’il nécessite peu de justifications.

Cependant, le taux d’intérêt peut être assez élevé. Lorsque vous êtes vraiment dans une situation difficile, vous pourrez vous tourner vers ce crédit. Mais, avant tout, il vous faudra comparer les différentes offres proposées et choisir celui avec le taux qui vous arrange plus.

Comment avoir un crédit en Belgique en étant Français non résident ?

Bien qu’il soit possible pour un non résident d’obtenir un crédit en Belgique, certaines conditions sont à remplir. En premier, la banque peut vous demander un justificatif d’adresse ou d’activité en Belgique. Lorsque vous ne résidez pas en Belgique et qu’il vous faut une preuve de domicile, la solution est de la demander à un membre de votre famille ou à un ami qui vit dans le pays.

Si vous n’avez personne pour vous fournir ce document, vous serez obligé de vous tourner vers un organisme de crédit. Généralement, les structures offrant des crédits ne demandent pas des justificatifs de domicile. Ensuite, il vous sera demandé de prouver que vous avez des revenus assez élevés, ce qui montrera que vous êtes solvable.

À lire aussi :   Peut-on vraiment faire un crédit en ligne à l'étranger pour français ?

Notez que, dans le cas d’un prêt logement, l’idéal est que le bien immobilier que vous souhaitez acheter soit sur le territoire belge. La banque vous fera plus facilement confiance et sera mieux disposée à vous accorder le crédit hypothécaire.

La comparaison des taux qui s’appliquent sur les prêts sera nécessaire pour choisir le crédit qui vous convient. En Belgique, les taux des crédits pour les non-résidents sont parfois moins faibles qu’en France. Mais ce n’est pas toujours le cas. Si vous optez par exemple sur un crédit à la consommation, les TAEG sont plus élevés en Belgique. La différence, c’est que vous aurez plus de facilité à avoir ce crédit en Belgique.

Où obtenir un prêt en Belgique en tant que non résident ?

serrage de main

Lorsque vous voulez obtenir un crédit en Belgique tout en étant non résident, deux choix s’offrent à vous. Vous pouvez en premier vous tourner vers une banque. Si vous êtes fiché FICP en France, n’optez pas pour une banque française installée en Belgique, car elle aura l’information et refusera donc votre prêt. Choisissez plutôt une banque belge ou d’un autre pays.

Vous trouverez de nombreuses banques belges prêtes à vous offrir un crédit pour votre projet. Vous pourrez notamment opter pour BNP Paribas Fortis, BéoBank (Crédit Mutuel) ou ING Direct. Le choix de la banque sera fait en fonction du crédit que vous souhaitez obtenir et du taux appliqué.

La seconde option est de vous tourner vers un organisme belge pour votre prêt. L’avantage des structures de crédit, c’est que leur taux d’acceptation est assez élevé et les démarches avec elles sont généralement moins contraignantes. Pour votre prêt, vous aurez le choix entre des organismes tels que Cofidis Belgique, Cetelem Belgique et l’Office du Prêt Hypothécaire (ODPH).

Dans le cas des organismes de crédit également, veuillez consulter les différentes conditions et portez une attention particulière sur la somme maximale que vous pourrez passer, les modalités de remboursement ainsi que les taux.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)