Peut-on avoir un prêt immobilier en auto-entrepreneur ?

Entrepreneur préparant un dossier de prêt immobilier

La capacité de remboursement de l’emprunteur est une condition indispensable que les banques vérifient avant d’accorder un prêt immobilier. Pour ce faire, certains éléments liés au profil du demandeur de crédit sont étudiés avant l’offre. C’est notamment le cas de la situation professionnelle. Les organismes de prêt recherchent des personnes ayant un emploi stable et pouvant garantir leur solvabilité. Si vous êtes auto-entrepreneur, sachez que l’obtention d’un prêt immobilier peut être un véritable défi pour vous. Heureusement que cette procédure n’est pas impossible à réaliser. Alors, peut-on obtenir un prêt immobilier en tant qu’auto-entrepreneur ? Voici ce qu’il faut savoir.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Vous pouvez obtenir un crédit immobilier en tant qu’auto-entrepreneur 

Pour rappel, aux yeux des banques, un auto-entrepreneur ne fait pas forcément partie des profils privilégiés. Si vous avez une micro-entreprise et avez pour projet d’emprunter pour un prêt immobilier, il est donc probable que votre dossier soit plus difficilement accepté que celui d’une personne en CDI. La raison de cette différenciation vis-à-vis des bénéficiaires de prêts se justifie par le fait que certains demandeurs ne répondent pas à toutes les exigences pour se voir accorder le crédit immobilier. Ceux-là sont considérés comme des profils à risques. Au nombre des différents critères permettant à la banque d’étudier le profil des emprunteurs figurent la stabilité financière et l’antériorité professionnelle. 

Toutefois, plusieurs sont ces établissements qui proposent un prêt immobilier sans apport, ce qui est idéal pour vous en tant qu’auto entrepreneur. En dehors de cette alternative, sachez qu’il est absolument possible de bénéficier d’un crédit immobilier malgré votre statut professionnel. Cependant, c’est tout sauf gagné d’avance. Découvrez dans les lignes à suivre, comment mettre les chances de votre côté. 

Comment obtenir un prêt immobilier en tant qu’auto-entrepreneur ? 

Aujourd’hui, certains emprunteurs sont obligés de suivre une procédure très stricte pour obtenir un emprunt. En plus de présenter un dossier soigné, ils doivent également disposer d’un profil fiable. Ces contraintes peuvent se présenter sous divers aspects. 

La situation financière 

Ici, il ne s’agit pas seulement d’avoir une situation financière décente au moment de contracter le prêt. La stabilité dans vos finances est ce qui est recherché. En d’autres termes, vous devez disposer de revenus croissants ou réguliers tout au moins. De plus, la valeur de vos ressources actuelles doit être à la hauteur du montant du crédit immobilier attendu. Il s’agit d’un principe qui permet aux banques de garantir le paiement effectif des mensualités à imposer à l’emprunteur. Vous gagnerez sans doute en crédibilité si vous parvenez à présenter une situation financière fluide et sans difficulté. Sans oublier qu’il est possible de calculer son taux d’endettement pour la banque avant de se lancer. 

À lire aussi :   Quelles sont les garanties obligatoires dans un prêt immobilier ?

Une activité génératrice de revenus fiables

À défaut de présenter un incontournable atout comme le CDI, vous devez rassurer la banque que votre entreprise est prospère et vous permettra de rembourser votre crédit immobilier à la longue. C’est le principal argument à utiliser selon le secteur d’activité dans lequel vous intervenez. Tout comme pour les profils, il existe des domaines typiquement fiables et des domaines à risques. Ces derniers sont ceux dont le marché est hostile et instable. Une subite faillite n’est jamais complètement écartée. Il vous revient donc d’être convaincants en montrant que vos plans d’action et vos stratégies sont la garantie de votre stabilité. Pourquoi ne pas miser sur l’évolution de votre activité ou sur un business plan ingénieusement monté ? Tous les moyens sont bons pour convaincre votre banquier. 

Prévoyez un apport personnel 

À l’instar de tout autre type d’emprunteur, en tant qu’auto-entrepreneur, vous devez prévoir un apport personnel dont la valeur sera plus ou moins égale au 10 % du montant du crédit immobilier. Cette provision est spécialement conseillée, car elle vous permettra de rassurer la banque pour ce qui est de votre capacité d’épargne. Vous passez pour un individu qui sait gérer ses ressources et qui fait des économies. L’établissement de prêt pourra ainsi vous accorder sa confiance. 

Le recours à un courtier prêt immobilier 

En plus des éléments présentés ci-dessus, il existe une autre condition qui pourra également vous permettre d’obtenir votre prêt immobilier dans votre situation d’auto-entrepreneur. Il s’agit de l’accompagnement d’un courtier. L’impact de ce professionnel sur le cours de la procédure d’obtention de crédit immobilier peut s’expliquer à divers niveaux. 

Tout d’abord, le courtier est un excellent repère. En effet, toutes les banques ne font pas facilement confiance aux travailleurs indépendants. Pour cela, le courtier est le mieux placé pour vous orienter vers les organismes les plus flexibles. De plus, les taux appliqués et les modalités de remboursement ne sont pas les mêmes auprès de toutes les banques. Le recours à un courtier vous permettra d’identifier l’organisme prêteur proposant le plus bas taux immobilier aux auto-entrepreneurs. Par ailleurs, ce spécialiste est également très utile lorsque vient le moment de monter votre dossier de demande de prêt. Grâce à son expérience, il est capable de vous créer un profil fiable. 

À lire aussi :   Comment faire une désolidarisation de prêt immobilier ?

Questions garanties de prêt immobilier : que faut-il savoir ? 

Lorsque vous demandez un prêt immobilier sans jouir des privilèges d’un profil fiable, vous devez prévoir plus d’une corde à votre arc. Penser par exemple à présenter une garantie. Cela vous sera très bénéfique. Voici différentes garanties possibles que peut fournir un auto-entrepreneur. 

L’assurance emprunteur 

La souscription à une assurance emprunteur est une condition indispensable à l’obtention d’un prêt immobilier. Cette exigence permet aux établissements bancaires de garantir le remboursement du crédit même si l’emprunteur venait à décéder. L’assurance emprunteur est également très pratique pour les cas de perte d’autonomie. 

Le gage de nantissement

Le gage de nantissement est plus ou moins similaire à l’hypothèque. Cependant, à la différence de celle-ci, le gage de nantissement ne couvre que les biens mobiliers. En ce qui concerne son utilité, il permet de céder tout (ou une partie des biens non immobiliers) aux banques, en cas de non-paiement.

L’hypothèque 

L’hypothèque donne la possibilité à la banque de céder l’immeuble si l’emprunteur se trouve incapable de rembourser le prêt. 

En dehors de ces formes de garanties, le fait de vous associer à votre conjoint disposant d’un CDI est un excellent moyen pour bénéficier d’un crédit immobilier. Vous avez ainsi la possibilité de profiter de la stabilité professionnelle de votre co-emprunteur. Vous n’êtes donc pas tenu d’avoir un profil de travailleur CDI pour avoir un prêt immobilier. 

Grâce aux nombreuses astuces proposer cet article, vous savez désormais comment obtenir facilement votre crédit immobilier. Pour plus de renseignements, vous pouvez demander des conseils à votre conseiller bancaire ou encore à un courtier spécialisé en crédits immobiliers.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)