Emprunt à 2 : Comment répartir la quotité d’assurance emprunteur ?

assurance pret immobilier

Indiquée en pourcentage, la quotité d’assurance emprunteur désigne la part d’indemnisation qui sera versée par l’assurance immobilière au titre d’un prêt. En théorie, pour un crédit immobilier, une souscription d’assurance emprunteur n’est pas obligatoire. Toutes les banques l’exigent et c’est pour cela qu’il faut souscrire à une assurance emprunteur.

Lorsqu’un couple souscrit à une assurance emprunteur, il devra impliquer le choix d’une quotité d’assurance. Comment répartir cette quotité d’assurance emprunteur ? Vous devez définir la quotité d’assurance qui répond à vos attentes. Vous pouvez choisir d’être couvert à 100 % ou à 200 %.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit d’Assurance Emprunteur !

Définir la quotité d’assurance

Si vous êtes co-emprunteur, la quotité d’assurance peut être établie selon la contribution de chacun aux revenus du foyer. Elle peut être aussi définie en fonction de vos situations professionnelles, vos états de santé ou vos préférences respectives.

Définition de la quotité : si un couple veut être couvert à 100 %

Vous souhaitez être couvert à 100 % afin de respecter une quotité en fonction de vos salaires ? Si monsieur gagne 1 000 euros par mois et madame 3 000 euros par mois, elle contribue à 75 % des ressources du couple. Monsieur quant à lui participe à 25 %.

La quotité de monsieur sera de 25 % et celle de madame de 75 %. Au cas où madame décède, son assureur prend en charge 75 % du capital restant dû. Si monsieur décède, son assureur remboursera à la banque 25 % de la somme restante due.

Définition de la quotité : si un couple veut être couvert à 200 %

Vous choisissez d’être couvert à 200 % de votre quotité, soit 100 % chacun ? En cas de décès de monsieur ou de madame, l’assureur devra verser la totalité de la somme restante due au survivant. Comme ça, ce dernier n’a plus à verser à la banque.

Choisir la bonne quotité d’assurance de prêt

Si vous prêtez à deux au titre d’un emprunt immobilier, la répartition de la quotité de chaque co-emprunteur peut aller de 0 % à 100 %.

À lire également :   Assurance emprunteur : est-elle obligatoire et comment la choisir ?

Supposons que l’un des emprunteurs peut être assuré avec 100 % de quotité, soit le total du prêt ; et l’autre emprunteur doit continuer à rembourser 50 % de la rétribution. Cela n’est possible que si le co-emprunteur avec une quotité de 50 % décède.

Les quotités cumulées des co-emprunteurs doivent obligatoirement atteindre le minimum de 100 %. Avec un emprunt à deux, plusieurs possibilités peuvent être envisagées.

Emprunteur A : 0 %Emprunteur B : 100 %Emprunteur A : 50 %Emprunteur B : 50 %Emprunteur A : 100 %Emprunteur B : 100 %
Type de couvertureDéséquilibréeÉquilibréeComplète
Si un des assurés décèdeEmprunteur A décède : l’assurance ne prend pas en charge le remboursement du capital emprunté.
L’assureur B devra donc continuer à rembourser le co-emprunt à 100 %.
Si un des assurés décède, la prise en charge par l’assureur devra être à hauteur de 50 % du total de l’échéance de prêt.
L’autre emprunteur devra continuer à rembourser sa part.
Chaque emprunteur est assuré sur la totalité du prêt. 
Si un des emprunteurs décède, l’assurance prendra en charge le total des dus.
Quand choisir cette répartition ?L’emprunteur A n’a pas de source de revenu.

L’emprunteur B a des problèmes de santé ou professionnels.
Les emprunteurs ont des revenus comparables.

Les deux emprunteurs ne présentent aucun risque particulier.
Les co-emprunteurs souhaitent s’assurer une protection maximale.
Si un des co-emprunteurs décède, l’autre n’aura pas de prêt à rembourser.

Peut-on changer la quotité d’assurance ?

ass emprunteur

Les conditions de la convention d’assurance emprunteur sont présentes dans les documents de prêt immobilier de la banque.

Elles sont une obligation contractuelle de l’emprunteur. Avant tout changement, la banque devrait être mise au courant, peu importe si le contrat a été fait auprès d’une agence d’assurance extérieure.

Celle-ci ne va pas s’opposer à une augmentation des garanties. Il est possible qu’elle rejette toute réduction. C’est une opération beaucoup plus délicate, car elle consiste à restreindre la couverture de l’assuré. Les agences de prêts y sont beaucoup moins enclines.

Comment modifier la quotité d’assurance de prêt immobilier ?

La quotité d’assurance n’est pas figée, elle peut être modifiée, même en cours de prêt. L’assurance emprunteur peut courir sur 20 ans. Il est bien logique que la situation puisse évoluer ainsi que vos besoins de couverture.

Il y a deux cas :

Vous désirez agrandir la quotité de votre assurance pour être mieux couvert

Vous pouvez aller auprès de votre assureur actuel.

Il pourra vous communiquer le changement de votre échéance de remboursement. Il pourra également augmenter votre tarif en rapport avec l’application de surprimes.

Vous devez être bien attentif afin que la demande ouvre une nouvelle évaluation de risque. Cela est probable à cause de votre évolution en âge.

À lire également :   Taux d'assurance d'un prêt immobilier : quels sont ceux de 2022 ?

L’idéal pour vous sera d’appeler une délégation d’assurance de prêt immobilier. Mieux, ce sera l’occasion de relancer la concurrence des contrats du marché et d’opter pour une offre qui saurait répondre à vos besoins actuels. L’agrandissement des quotités peut être financièrement insensible à une couverture élargie.

Vous désirez réduire votre quotité d’assurance emprunteur

Attention : La totalité de vos quotités d’assurance prêt immobilier ne peut pas être inférieure à 100 %. Il faut que la totalité des quotités soit en moyenne équivalente à celle de votre premier contrat d’assurance.

Vous souhaitez réduire les quotités ? Il faudra demander un courrier à votre banque prêteuse indiquant l’autorisation de les changer.

Une façon de faire des économies est de changer d’assurance emprunteur avant l’échéance du remboursement (en cours de prêt.).

Grâce au règlement à propos de la résiliation infra-annuelle, il est possible de changer d’assurance emprunteur en cours de prêt. De cette manière, vous allez bénéficier de nouveaux tarifs concurrentiels sans pour autant supprimer vos garanties.

Important : votre banque devra accepter votre délégation d’assurance. Elle y sera obligée si seulement elle vous couvre aussi bien que l’initiale !

Répartition et quotité d’assurance de prêt immobilier : quelles conséquences ?

assurance emprunt

Il peut arriver que le couple emprunteur se sépare. Est-il possible dans ce cas de supprimer les garanties ? Il est bien possible de suspendre la couverture d’un des deux.

Vous deux devez, au choix :

  • Obtenir de votre banque prêteuse qu’elle certifie qu’un des co-emprunteur se dissocie du prêt immobilier ;
  • Payer par anticipation l’emprunt ;
  • L’autre emprunteur offre une garantie de prêt immobilier complémentaire à la banque prêteuse.

Comment la quotité influe-t-elle sur le coût de l’assurance emprunteur ?

Le taux de quotité n’influe pas sur le pourcentage de l’assurance emprunteur.

A contrario, il impacte le montant des cotisations :

  • Une quotité à 100 % (totalité des quotités des co-emprunteurs) équivaut au tarif de l’assurance emprunteur lié au montant total du prêt ;
  • Si vous optez pour une quotité à 200 %, cela va doubler le montant des contributions ;
  • Comme la couverture de l’assurance est élevée, la cotisation d’assurance sera logiquement plus élevée.

Cette cotisation d’assurance plus élevée est valable peu importe si vous bénéficiez d’une meilleure couverture en cas de sinistre. La quotité a un impact considérable sur le tarif de l’assurance de prêt immobilier.

Quotités et parts : deux concepts bien distincts

Les quotités déterminent seulement le niveau de sécurité de chaque assuré. Les quotités n’ont aucune influence sur les partitions qui vous reviennent en tant qu’acquéreur pendant l’achat de votre bien.

Des situations peuvent survenir durant de la période de votre crédit. Peu importe ces situations, chaque co-emprunteur reste titulaire à hauteur des parts établies dans l’acte notarié, même si l’assurance emprunteur gère intégralement vos remboursements.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit d’Assurance Emprunteur !

Amandine Carpentier