Guide pour calculer l’assurance d’un prêt immobilier

calcul assurance prêt immobilier

Si souhaitez évaluer le coût de l’assurance d’un emprunt immobilier, nous vous expliquons comment se fait le calcul.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Quel est le calcul du coût de l’assurance d’un prêt immobilier ?

Une banque vous oblige à souscrire à une assurance de prêt immobilier, lorsqu’elle vous prête une somme d’argent pour financer votre achat d’appartement ou de maison. Son rôle est de couvrir le remboursement des mensualités de votre emprunt si un décès ou une invalidité survient. Il s’agit de garanties minimales, mais vous pouvez souscrire à d’autres garanties optionnelles.

Le coût d’une assurance de prêt immobilier est déterminé par des critères dont votre âge, votre santé, votre métier, vos activités et la nature de votre projet immobilier. Il varie également en fonction de critères choisis, dont la quotité si vous emprunter à plusieurs et aux garanties auxquelles vous voulez souscrire.

Concernant les taux, ils sont exprimés en pourcentage pour connaître le prix annuel de votre cotisation. Ils sont variables selon les assurances. Il est donc nécessaire de comparer afin d’opter pour la meilleure offre. 

Comment calculer le coût de l’assurance de prêt immobilier ?

Le calcul se fait différemment, cela dépend du contrat, que ce soit une assurance groupe proposée par une banque ou une assurance emprunteur individuelle.

Pour une assurance groupe, l’assureur calcule sur la base du capital emprunté. La tarification est invariable pendant la durée du remboursement de l’emprunt. La même formule sera appliquée pour tout emprunteur choisissant cette option. Il s’agit de multiplier le taux d’assurance par le montant emprunté, ensuite diviser le résultat par 12.

Pour l’assurance individuelle, on parle d’une délégation d’assurance où les cotisations sont réévaluées chaque année. L’assureur calcule les cotisations sur la base du capital restant dû et en fonction de l’âge et des risques liés au profil de l’emprunteur.

À lire aussi :   Incapacité Temporaire de Travail (ITT) et assurance prêt immobilier

Concernant la quotité dans le contrat, l’emprunteur est assuré pour 100 %, et même plus. Deux emprunteurs peuvent s’assurer jusqu’à 200 %, 3 emprunteurs à 300 %. En fonction de la participation de chacun, est déterminée la quotité, s’il y a plusieurs emprunteurs. Seul le montant des cotisations varie avec ce pourcentage de quotité et non le taux d’assurance emprunteur.

Il y a également le TAEA, ou Taux Annuel Effectif d’Assurance, pour comparer les offres d’assurances, inscrit obligatoirement dans le contrat. C’est un élément important de comparaison des offres basées sur le capital restant dû ou le capital emprunté. 

Il y a le TAEAG ou Taux Annuel Effectif d’Assurance Global, pour communiquer le taux d’assurance de prêt sur le capital restant dû, plus le taux d’assurance calculé sur le capital emprunté. Cela uniformise le mode de calcul et l’exprime en pourcentage, en coût par période en euros, puis en coût total en euros.

Pourquoi calculer le coût de l’assurance prêt immobilier ?

Ce calcul est indispensable pour avoir une idée précise sur le futur montant de ses mensualités et également le coût global des assurances. Grâce à cela, vous pourrez ajuster votre budget et anticiper le coût total de votre crédit immobilier, assurance emprunteur comprise. Il vous sera également possible de savoir si l’offre de votre assureur est concurrentielle. Dans le cas contraire, vous pourrez signer un autre contrat chez un assureur moins coûteux vous offrant les mêmes bénéfices. Grâce à la loi Lagarde, vous pouvez faire jouer la concurrence et choisir la compagnie offrant le meilleur prix.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier