Quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier ?

Dossier de prêt immobilier

Avez-vous un projet immobilier en cours ? Qu’il s’agisse de la construction d’un immeuble locatif ou de l’achat d’un bien immobilier, vous devez sans doute avoir pensé à un prêt immobilier. Il s’agit du meilleur moyen de financement si vous ne voulez pas dépenser toutes vos ressources au risque de vous ruiner. Le crédit immobilier permet également de combler un vide de fonds, si vous manquez d’argent pour la réalisation de votre projet. Cependant, l’obtention de ce type de crédit est généralement conditionnée à un certain nombre d’exigences. Ces dernières peuvent varier d’une banque à une autre. À travers cet article, vous pouvez découvrir quelles sont les conditions pour obtenir un prêt immobilier.  

➜ Réalisez des Économies et Réduisez vos Mensualités grâce à notre Comparateur !

Le profil et la situation financière de l’emprunteur 

Toute procédure de demande de prêt immobilier commence normalement par l’envoi d’un dossier à la banque. Il doit être rédigé par les soins de l’emprunteur. Celui-ci a la possibilité de confier l’élaboration de cet ensemble de documents à un expert comme le courtier crédit immobilier. Après avoir pris la peine de calculer le taux d’endettement pour la banque, le courtier accompagne le demandeur jusqu’au dépôt du dossier. Consultez cet article pour en savoir plus sur comment calculer son taux d’endettement pour un crédit immobilier

Les agents de la banque vont ensuite faire une minutieuse étude de votre demande en tant que potentiel souscripteur. L’objectif de cet examen va permettre à l’établissement prêteur de savoir si votre profil lui permet de vous accorder le prêt. Dans le cas contraire, votre dossier sera simplement rejeté. Par ailleurs, l’étude des demandes se fait en prenant en compte deux éléments qui peuvent être liés l’un à l’autre. 

Le premier est le profil du demandeur et le second sa situation financière. En ce qui concerne le profil, il s’agit ici de vérifier si l’emprunteur dispose d’un emploi. Les fonctionnaires et les salariés CDI ont un profil privilégié. Par contre, les travailleurs indépendants ou en situation précaire (intermittent, auto-entrepreneur, CDD) ont plus de chance de voir leur demande rejetée, s’ils ne présentent pas un dossier solide. 

Quant au second point, il s’agit de l’état des finances du souscripteur. Ce dernier (pour être accepté par la banque comme bénéficiaire d’un prêt immobilier) doit présenter les preuves d’une situation financière stable, voire progressive. Pour cela, même si vous avez un profil privilégié et que votre compte est en piteux état, vous pouvez être sûr que le crédit ne vous sera pas accordé. 

À lire aussi :   Immobilier locatif : combien ça rapporte ?

Les conditions de vie familiale 

Contrairement à ce qu’on peut croire, les banques ne se limitent pas seulement au profil d’un emprunteur pour lui accorder un prêt immobilier. Ces organismes prennent également en compte la situation familiale du demandeur. En effet, les conditions de vie familiale sont examinées par les banques afin d’établir l’assurance de la solvabilité de l’emprunteur. 

Dans le dossier de demande de crédit immobilier, il est généralement demandé de fournir des détails sur la composition de votre famille. Ces informations vont de la situation matrimoniale du souscripteur au nombre d’enfants présents dans le ménage ainsi que leurs âges respectifs. La situation financière du conjoint ou de la conjointe est également à renseigner. Ceci permet de savoir l’apport personnel de chaque partie. Toutefois, si vous vous demandez quelle banque pour un prêt sans apport sachez que très peu sont les structures bancaires qui proposent ce service. 

À travers ces données, les établissements bancaires peuvent avoir une idée sur vos charges (nombre d’enfants à entretenir, les frais d’école, etc.). Par exemple, un demandeur dont le ménage est composé d’enfants en bas âge est considéré comme ayant moins de charges contrairement aux foyers où les enfants sont plus âgés. En gros, aux yeux des banques, la composition de la famille ou le type de ménage a un impact considérable sur le remboursement du prêt immobilier. 

C’est l’exemple d’un ménage divorcé. Pour la banque, si le demandeur est un parent divorcé, il peut avoir des pensions à payer, ce qui limiterait considérablement sa capacité d’endettement. 

Les conditions de santé du demandeur 

Pour les prêts d’une certaine hauteur (crédit plus ou moins égal à 250 000 €), il n’est pas rare de voir des établissements bancaires demander un examen de l’état de santé du souscripteur. Il arrive même que certaines banques exigent à l’emprunteur de souscrire à une assurance afin de garantir le remboursement de la dette même si ce dernier venait à décéder. Dans l’un ou l’autre des cas, l’état de santé du client est examiné soit pour le compte de la banque, soit pour celui de l’assurance. 

À lire aussi :   Quels frais pour un remboursement anticipé de prêt immobilier ?

Plusieurs éléments sont pris en compte lorsqu’il s’agit des conditions d’ordre sanitaire pour l’obtention d’un prêt immobilier. Il s’agit notamment de l’âge. C’est pourquoi les personnes de certains âges sont très souvent confrontées à une obligation de fournir un bilan complet avant de bénéficier d’un prêt.

La durée du remboursement de crédit 

La durée de l’emprunt demandé est également un critère à prendre en compte dans l’obtention d’un prêt immobilier. Les prêts dont la durée est élevée font l’objet d’une analyse plus stricte. Emprunter sur le long terme n’est donc pas toujours une bonne idée. Même si un long délai de remboursement vous aidera à alléger le coût total de vos mensualités, il s’agit d’un critère qui peut occasionner d’autres exigences vis-à-vis de votre dossier. 

Pour cela, avant de chercher à emprunter pour un délai de remboursement relativement long, vous devez être sûr que votre demande soit exempte de vice. Ce type de prêts est plus accessible aux personnes ayant une situation et une vie professionnelle stables. Si vous êtes en CDD, vous devez peut-être prendre conseils auprès de votre courtier avant de demander un emprunt de longue durée. Il faut également rappeler que le remboursement de l’emprunt est établi en fonction de la situation financière et professionnelle du demandeur et selon le coût total du crédit immobilier. 

Les garanties 

Les garanties sont également une condition indispensable pour l’obtention d’un prêt immobilier dans certains cas. La garantie peut être matérielle (hypothèque, gage, nantissement) ou immatérielle (caution, solidarité entre co-emprunteurs). Elle permet à la banque de se faire rembourser au cas où le remboursement du prêt devient impossible. 

En définitive, il convient de retenir qu’il existe plusieurs conditions à remplir pour bénéficier d’un prêt immobilier. Celles-ci peuvent varier selon la situation du demandeur ou selon la banque. 

➜ Réalisez des Économies et Réduisez vos Mensualités grâce à notre Comparateur !

Amandine Carpentier