Non-remboursement de crédit à la consommation : est-ce risqué ?

non remboursement crédit consommation

Le crédit à la consommation est un moyen de fiancer vos projets, avant de vous accorder la somme souhaitée, le prêteur vous fera signer un contrat. Ce contrat contient toutes les informations et les conditions nécessaires pour le bon déroulement de la procédure. En effet, dans ce contrat, on trouve les informations personnelles, la somme du crédit emprunté, le type de crédit, la durée de remboursement, etc. Mais que se passe-t-il si jamais, malgré avoir signé le contrat, l’emprunteur ne rembourse pas les frais ?

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Qu’arrive-t-il en cas de non-remboursement de crédit à la consommation ?

Avant de donner un accord favorable à votre demande de crédit à la consommation, l’établissement de prêteur étudie d’abord votre dossier, et surtout s’assure que vous êtes assez stable financièrement pour pouvoir les rembourser dans les délais accordés. Après avoir signé le contrat, vous êtes donc d’accord sur les conditions que le prêteur impose. Cependant, malgré la signature de contrat entre l’emprunteur et l’établissement prêteur, certains problèmes pourront quand même surgir. Le problème le plus commun est l’incapacité de l’emprunteur à payer les dettes (avec ou sans intérêts) dans les bons délais. Toutefois, ne pas rembourser le prêteur dans les délais accordés après avoir signé le contrat n’est pas sans conséquences. L’établissement préteur vous contactera dès la première mensualité non-payée, et si vous ne payez toujours pas la fois qui suit, vous prenez quelques risques, tels que :

  • Être inscrit dans la liste des fichiers aux incidents de crédits aux particuliers ;
  • Le préteur peut demander de payer l’intégralité à la fois ;
  • Le risque d’un recouvrement judiciaire.

En effet, après avoir reçu des avertissements la première fois du non-remboursement de crédit à la consommation, la société prêteuse vous inscrira à la liste des fichiers aux incidents de crédits aux particuliers, ainsi, vous êtes considéré comme une personne incapable de payer ses dettes, cela vous posera problème à chaque demande de crédit à la consommation. Ensuite, après un passage au tribunal, le préteur pourra gagner le droit de demander un remboursement anticipé de crédit, ou un payement intégral.

À lire aussi :   Crédit à la consommation Caisse d'Epargne : un large choix de prêts

Que faut-il faire en cas de non-remboursement de crédit à la consommation ?

Pour ne prendre aucun risque, l’emprunteur doit d’abord prévoir ses capacités financières, avant même de penser à demander un crédit à la consommation. Une bonne chose aussi en guise de prévention, c’est de faire une assurance, pour faire face aux imprévus. L’assurance va permettre de suspendre les remboursements du crédit pendant quelque temps en cas de maladie, perte d’emploi, décès, etc. En cas d’incapacité à payer à temps, vous pouvez toujours demander un délai de grâce auprès du tribunal judiciaire. Ce délai de grâce, après traitement de votre dossier et de votre situation, donnera la possibilité au juge de suspendre votre crédit à la consommation, ou bien allonger la durée de remboursement, baisser le taux des intérêts, etc. La dernière chose que vous pouvez faire, si jamais vous êtes vraiment dans une grande difficulté, c’est de déposer votre dossier chez une commission de surendettement. Cette dernière va se charger de négocier à votre place avec le prêteur.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)