Que couvre l’assurance de prêt immobilier en cas de maladie ou dépression ?

Homme en dépression nerveuse

Souvent méconnue par plusieurs personnes, la dépression est une véritable maladie. Ce burn-out peut s’étendre sur une longue durée et même impacter négativement votre vie professionnelle. En conséquence, cela pourrait vous empêcher de faire face aux mensualités de remboursement d’un crédit immobilier. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les compagnies d’assurances classent généralement la dépression comme un risque de santé aggravé. Pour prévenir ces cas, l’assurance prêt immobilier prévoit certaines garanties importantes. Alors, que couvre l’assurance de prêt immobilier en cas de maladie ou dépression ? Voici ce que couvre une telle assurance.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Comprendre la dépression

Il n’y a pas de doute que la dépression est une maladie. En tant que tel, elle a un réel impact sur la demande de couvertures de l’emprunteur qui souscrit un prêt immobilier. C’est une maladie dont la survenue est souvent liée à des antécédents de santé. De façon générale, ce sont les personnes ayant déjà eu des problèmes d’ordre psychologique qui sont exposées à ce burn-out. Des spécialistes de la santé diront que c’est le déséquilibre des neurotransmetteurs qui provoque la dépression. On remarquera alors une sécrétion anormale de sérotonine et de noradrénaline.

Pour ce qui est de ses manifestations, la dépression se remarquera par un burn-out total de la part du sujet pour l’accomplissement de ses tâches habituelles. Une personne déprimée peut donc choisir de ne pas aller au travail. Il peut y avoir des périodes de rémission certes, mais la dépression est généralement une maladie de longue durée. Cependant, il ne faudra surtout pas la confondre à la déprime qui elle, est passagère. 

La déprime peut faire suite à une déception amoureuse ou à un arrêt de travail par exemple. Elle se remarque par une souffrance morale (parfois assimilables aux signes de la dépression), mais reste toutefois gérable. À l’opposé de la dépression, la déprime n’impactera pas la vie sociale de l’individu.

L’assurance prêt immobilier et les différentes formes de dépression

Avant la signature d’un contrat d’emprunt, il serait à votre avantage de vous renseigner sur comment calculer son taux d’endettement pour un crédit immobilier. Plusieurs facteurs sont à prendre en compte pour effectuer ce calcul. La banque exige notamment dans le dossier, un contrat d’assurance prêt immobilier. Pour y souscrire, l’assureur oblige l’emprunteur à compléter un questionnaire de santé. C’est ce questionnaire qui renseigne la compagnie sur votre état de santé, notamment sur le plan de la psychologie. Le profil de l’emprunteur sera pris en compte pour la réponse. Par exemple, un demandeur à risque aura très peu de chances d’obtenir l’emprunt.

À lire aussi :   Quelle banque pour un crédit immobilier sans apport ?

Il faudra alors renégocier son assurance de prêt immobilier en tenant compte des exclusions de garanties. De façon spécifique, il faudra aussi prévoir une surprime si le cas de dépression est grave. C’est le cas lorsqu’il est question d’une dépression chronique. C’est une maladie clinique qui mérite une attention particulière. De même, la dépression post-partum peut faire d’un emprunteur, un profil à risque.

Par contre, lorsque l’emprunteur est en phase à une dysthymie (forme modérée de dépression), les conditions de l’assurance seront plus flexibles. Toutefois, il ne faut pas manquer de suivre un traitement adapté.

Comment obtenir une assurance prêt immobilier en étant dépressif ?

Le premier élément sur lequel se base l’assureur pour définir le profil de l’emprunteur, c’est le questionnaire d’inscription. Toutefois, pour l’étude du dossier, le sujet dépressif devra aussi se soumettre à une visite médicale et à certains examens médicaux. Le traitement suivi pour guérir des pathologies neuropsychologiques et autres troubles antérieures doit aussi être pris en compte. De tous ces éléments dépendront les garanties que proposera la compagnie.

La dépression étant l’une des causes d’invalidité les plus connues au monde, la prime d’assurance est généralement plus élevée pour l’emprunteur dépressif. Toutefois, vous pourrez bénéficier d’un tarif standard pour la prime si vous avez déjà suivi un traitement 5 ans plus tôt sans récidive. Dans ce cas, vous aurez droit à toutes les garanties emprunteurs.

Dans le cas particulier d’une dépression chronique, les garanties liées à l’incapacité de travail et à l’invalidité ne sont pas couvertes par l’assurance prêt immobilier. Pire, dans le cas extrême (une mélancolie par exemple), il est peu probable qu’un assureur accepte de couvrir le crédit immobilier. Dans ce cas, il faudra recourir à une compagnie spécialisée dans l’étude des dossiers avec des contraintes médicales. Là encore, vos chances d’obtenir la couverture sont faibles. 

L’alternatif pour faire face à un tel refus, c’est de recourir à la convention AERAS. Les signataires de l’AERAS pourront vous soutenir pour la couverture du risque dans certaines conditions bien précises. Il faudra notamment que le montant de l’emprunt n’excède pas 320 euros. De même, en considérant la durée de remboursement du crédit, il faudra que vous ayez moins de 70 ans à la fin des échéances de remboursement.

À lire aussi :   Tout savoir sur l'assurance prêt immobilier

Le rôle du courtier pour l’obtention de l’assurance prêt immobilier

Lorsque les risques de maladies graves comme le burn-out sont identifiés par un médecin, il serait à votre avantage de contacter un courtier. Grâce à ce professionnel, vous aurez l’assurance de soumettre votre cas à une compagnie apte à vous accompagner pour la prise en compte de votre cas. Avec une maîtrise parfaite du marché de l’assurance, le professionnel pourra mieux vous introduire auprès de la compagnie d’assurance. Selon votre profil emprunteur, vous aurez donc les meilleurs taux pour votre crédit immo et vous pourrez effectuer le remboursement sur une durée qui vous convient. Avec une renégociation de votre crédit, la banque pourra vous accorder un nouveau délai de remboursement. Un nouvel échéancier sera alors établi selon les termes qui favorisent les deux parties.

Il faut dire que l’assurance prêt immobilier prend en compte l’arrêt de travail dû à une invalidité temporaire ou définitive. Les couvertures intègrent également les cas de décès et d’exclusion de travail. Il faut toutefois faire preuve de vigilance pour bénéficier de tous ces avantages. En cela, vous aurez tout intérêt à solliciter le courtier en assurance avant même de remplir le questionnaire de votre compagnie.

En définitive, il importe de noter que l’assurance de prêt immo pour un arrêt maladie en cas de dépression couvre plusieurs garanties. Ces couvertures tiennent compte du profil de l’emprunteur : le niveau de burn-out, ses antécédents, le traitement reçu et autres. Dans le processus, ne manquez pas de vous faire accompagner par un courtier pour l’aboutissement de votre dossier.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)