Comment ça se passe un prêt immobilier avec travaux ?

Travaux sur mur

L’acquisition d’un bien immobilier nécessite généralement de grands moyens. De même, pour réaliser des travaux de construction ou de rénovation, vous devrez prévoir un budget assez conséquent. Si vos ressources ne suffisent pas, vous avez la possibilité de solliciter un prêt immobilier. Pour être vraiment utile, le montant de cette offre doit idéalement couvrir toutes les étapes d’exécution de votre projet. L’obtention d’un tel crédit nécessite la prise en compte de certaines astuces utiles. Voici comment financer le projet grâce à un prêt immobilier avec travaux.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

La prise en compte des modalités du prêt

De façon courante, c’est le crédit à la consommation qui sert à financer la construction d’un bien immobilier. Cependant, ce type de crédit présente quelques limites, notamment des taux élevés. C’est la raison pour laquelle le prêt immobilier avec travaux est de plus en plus sollicité.

Financer la construction du bien acquis avec le prêt immobilier permet de corriger le tir. Vous bénéficiez en outre d’une seule mensualité pour le paiement de l’emprunt. Vous avez de même la possibilité de réduire au maximum les mensualités pour le paiement en rallongeant la durée du prêt. Lorsque votre profil d’emprunteur intéresse la banque, vous aurez de plus fortes chances d’obtenir ce crédit. Par exemple, le prêt immobilier pour fonctionnaire offre une certaine souplesse au demandeur pour ce qui est du paiement.

De plus, en vous référant à un comparateur sur internet, vous trouverez certainement une offre qui convient exactement à votre besoin. Pour le choix, il faudra prendre en compte vos attentes : c’est-à-dire les travaux à exécuter et vos revenus. Outre la comparaison sur internet, vous gagnerez à solliciter l’accompagnement d’un conseiller spécialisé. De façon générale, c’est le courtier en assurance qui remplit cette fonction. Si vous contactez un tel professionnel, il saura vous aider à mieux élaborer votre dossier de demande.

Des astuces pour intégrer les travaux au dossier de prêt immobilier

Le financement des travaux de construction peut se faire grâce à un prêt immobilier. C’est un fait. Cependant, très peu de personnes savent exactement comment cela fonctionne. Retenez que vous avez le choix entre trois modalités qui diffèrent les unes des autres. Quel que soit le choix que vous faites, il serait à votre avantage de calculer son taux d’endettement pour faire un crédit immobilier en amont.

À lire aussi :   Quels frais pour un remboursement anticipé de prêt immobilier ?

Deux lignes de crédit

Pour inclure des travaux avec deux lignes de crédit, le montant total emprunté est réparti en deux. La première est celle réservée à l’achat du bien immobilier à reconstruire. La deuxième, bien distincte de la première, est celle qui servira au financement des travaux. 

Pour cette modalité d’emprunt, l’établissement bancaire libèrera le montant de la deuxième ligne du crédit de façon évolutive. En d’autres termes, les fonds seront libérés au fur et à mesure que les travaux évoluent.

Une seule ligne de crédit

Inclure des travaux dans un prêt avec une seule ligne de crédit revient à mettre le montant des deux opérations (acquisition et travaux) ensemble. La banque procède donc à la libération du montant total du prêt en même temps. Avec ce capital unique, le demandeur du prêt pourra organiser ses tâches selon son propre agenda sans être limité par un financement à espérer de la banque.

Différé total des mensualités

La troisième modalité pour ce qui est du prêt immobilier travaux est le différé total des mensualités. Ici encore, c’est ensemble que la totalité du capital est mise. Cependant, vous ne paierez à la banque (les frais réservés aux travaux) qu’à l’achèvement de ceux-ci. Cela donne le temps à l’emprunteur de faire une épargne pour effectuer facilement le remboursement.

Constitution d’un dossier de prêt immobilier avec travaux

Pour la constitution d’un dossier de prêt, les banques exigent généralement certains documents. Il s’agit notamment de ceux portant sur votre identité et votre situation personnelle. Pour cela, vous devrez fournir, outre votre pièce d’identité, votre livret de famille ainsi qu’un justificatif de domicile datant de moins de 3 mois. La construction de logement étant généralement un projet de couple, il faudra produire une copie de votre acte de mariage, si vous demandez le prêt avec votre conjoint (e).

Les justificatifs de ressources et de charges sont aussi exigibles par l’établissement bancaire qui vous octroie le prêt. L’objectif, c’est de prouver votre solvabilité et donc de garantir à la banque, votre capacité à rembourser le crédit. À ce niveau, les fonctionnaires doivent fournir une attestation de titularisation. Les salariés en CDI ou en CDI doivent apprêter leur contrat de travail et les trois derniers bulletins de salaire. Si vous avez des crédits en cours, il faudra aussi le mentionner au moment de la demande de prêt immobilier.

À lire aussi :   Prêt immobilier fonctionnaire : des avantages ou pas ?

Enfin, vous devrez également souscrire une assurance prêt immobilier. Cette dernière couvrira les risques de décès ou d’invalidité pendant la période de paiement de l’emprunt. En option, l’emprunteur peut aussi souscrire des garanties comme la perte d’emploi. Avec un tel contrat, vous pourrez faire le paiement de votre crédit suivant les mensualités prévues même lorsque vos revenus ne sont plus stables. Cependant, il n’y a pas de doute qu’un courtier en assurance spécialisé saura davantage vous aider pour tous ces détails.

Autres solutions pour couvrir les travaux

À défaut de choisir le prêt immobilier avec travaux pour votre projet, vous pouvez aussi opter pour le prêt immobilier classique. Il faudra juste y associer un autre crédit. Le plus courant, c’est le crédit à la consommation (prêt personnel). L’insuffisance ici, ce sont les taux d’intérêt assez élevés et des mensualités tout aussi importantes. Cela ne vous avantage pas, en particulier, lorsque le capital initial est faible.

L’autre solution qui s’offre à vous pour le financement de travaux, c’est le prêt à taux zéro PTZ. Le capital libéré ici est destiné à certains travaux de rénovation et l’avantage, c’est que les intérêts sont nuls. Pour la construction complète de logement (depuis la fondation jusqu’à la finition), c’est le prêt immobilier action logement qui est recommandé. Il est bon de noter que le coût du terrain est aussi pris en compte pour ce type de crédit. Avant d’y souscrire, vous aurez tout intérêt à vous informer sur ce que prévoit la loi.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)