Prêt immobilier fonctionnaire : des avantages ou pas ?

Fonctionnaires

Les fonctionnaires disposent d’un profil qui rassure les institutions bancaires, ce qui leur permet d’obtenir certains privilèges comme les prêts. Parmi les différents crédits qui leur sont proposés, on retrouve le prêt immobilier fonctionnaire. Cette solution de financement immobilier possède-t-elle des avantages,  ou non ? Éléments de réponse dans cet article.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Qu’est-ce qu’un prêt immobilier fonctionnaire ?

Comme indiqué par son appellation, le prêt immobilier fonctionnaire est une solution uniquement destinée aux employés de la fonction publique et aux assimilés. Ne pouvant pas adhérer au prêt action logement (autrefois nommé prêt 1% logement), ces derniers profitent d’une formule semblable pour leur permettre d’acquérir une propriété ; ou d’obtenir un accompagnement pour leurs activités de rénovations.

De plus, le taux du prêt octroyé à ces agents de la fonction publique fait l’objet d’un décret, constamment actualisé.

Il est à remarquer qu’il existe trois différentes fonctions publiques à savoir :

  • la fonction publique de l’État qui regroupe les agents embauchés dans les écoles, dans les ministères ou encore dans les préfectures ;
  • la fonction publique territoriale qui assemble les fonctionnaires régionaux, communaux et départementaux ;
  • et la fonction publique hospitalière.

Il est indispensable de savoir comment calculer son taux d’endettement pour un crédit immobilier pour déterminer le montant dédié à l’acquittement du crédit.

Quelles sont les conditions d’éligibilité au prêt immobilier fonctionnaires ? 

Le prêt immobilier fonctionnaire s’obtient en respectant certaines conditions indispensables. Ce crédit est possible si et seulement si :

  • la somme empruntée sert à financer l’acquisition d’un logement principal (à l’état neuf ou ancien), les activités d’agrandissement ou de rénovation d’un local ;
  • le logement à acquérir est situé à 50 km au plus du lieu de travail de l’emprunteur ;
  • l’occupation de la résidence est effectuée dans les douze mois qui suivent la signature du certificat de vente ou de l’arrêt des travaux ;
  • au prêt immobilier fonctionnaire, il est additionné un autre crédit : le prêt accession sociale (PAS) ou le prêt conventionné (PC).

Quels sont les avantages du prêt immobilier fonctionnaires ?

Bien qu’ayant des conditions bien définies, le prêt immobilier fonctionnaire, offre de nombreux avantages aux employés ou encore à lemprunteur de la fonction publique. En voici quelques-uns :

À lire aussi :   Pourquoi et comment faire un transfert de prêt immobilier ?

Une baisse du taux de prêt immobilier 

Avoir le titre de fonctionnaire permet aux employés du service public de jouir d’un pourcentage préférentiel pour deux différentes raisons. La première est la stabilité et l’évolution de la rémunération. La seconde quant à elle est la consistance du cautionnement. 

De ce fait, les institutions bancaires (banques) ont tendance à offrir des pourcentages d’intérêts plus intéressants en vue de les attirer.

Contrairement aux emprunteurs intervenant dans le domaine privé, les emprunteurs fonctionnaires de l’administration publique ne sont pas dans l’obligation de disposer d’une importante contribution personnelle. 

Les banques sont tolérantes et capables de financer des projets qui peuvent atteindre 110%. En effet, la garantie de l’emploi témoigne de la durabilité des revenus et élimine les possibilités de non-acquittement que désirent éviter les banques.

Une garantie bénéfique

Tout emprunteur à l’obligation d’adhérer à une caution au cours de l’acquisition immobilière. En effet, elle permet à la banque de recouvrer les montants empruntés en cas de manquement du débiteur.

Le fonctionnaire est en mesure d’assurer son prêt par le biais d’une caution mutuelle, plus précisément celle de la fonction publique. Comme mutuelle fonctionnaire, on peut citer :

  • la mutuelle générale (MG) ;
  • la mutuelle nationale des hospitaliers (MNH) ;
  • la mutuelle dédiée à la Police (MGP) ;
  • la mutuelle générale de l’éducation sur le plan national (MGEN) ;
  • la MPIR (pour les industries et la recherche)
  • la mutuelle des douanes (MDD) ;
  • la mutuelle de l’INSEE.

En outre, certaines structures bancaires ont effectué des accords profitables avec des institutions bancaires de la fonction administrative et des mutuelles. Parmi celles-ci, on retrouve la banque polaire avec la Caisse d’Aide Sociale de l’Éducation Nationale (CASDEN). Dans le domaine de l’éducation au plan national, on retrouve la Société Générale avec la BFM (banque française mutualiste).

Il est à noter que la caution CASDEN est une excellente option à la garantie bancaire et au prêt hypothécaire. Cette caution constitue une véritable source d’économie pour les emprunteurs immobiliers.

Une assurance crédit immobilière avantageuse 

Pour ce qui est de l’assurance de crédit, les fonctionnaires peuvent profiter d’une clause d’assurance profitable pour couvrir un cas d’invalidité, d’arrêt d’activité et de décès. Il en est de même pour un cas d’empêchement à l’acquittement de leur prêt immobilier.

Généralement, l’assurance crédit d’un fonctionnaire est moins coûteuse comparativement à l’assurance d’un emprunteur normal. Pour réaliser des économies conséquentes, il est indispensable d’effectuer une comparaison des structures d’assurance auprès d’un professionnel.

À lire aussi :   Obtenir un prêt immobilier sans assurance, c'est possible ?

Tarifs préférentiels des services bancaires

En plus des avantages en matière de crédit immobilier aux fonctionnaires, ces employés de la fonction administrative peuvent aussi jouir de l’administration de leur compte, de leurs cartes bancaires et de la réduction de coût sur certains services. 

Au nombre de ses avantages, ces derniers peuvent demander :

  • une diminution d’approximativement 10 % des coûts qu’occasionne l’utilisation de la carte bancaire ;
  • l’acquittement des coûts réels de transfert des économies ;
  • un abaissement sur le tarif de l’assurance logement ;
  • des approbations de déficit ;
  • des contributions et des coûts étrangers intéressants ;
  • profiter d’un dispositif d’accumulation de points qui permet une diminution dun crédit au cours de la consommation.

Quel est le montant, la durée, et le taux d’intérêt du prêt immobilier fonctionnaire ?

Si vous êtes éligible pour bénéficier du prêt immobilier fonctionnaire, il convient tout de même d’en connaitre le prix maximum, la durée de validité, mais aussi le taux d’intérêt. Le montant de prêt se définit en fonction du nombre de pièces que compte la résidence, sa localisation et autres détails très importants. Généralement, il s’élève à un tarif de 3900 euros maximum.

Le prêt immobilier fonctionnaire est offert à un taux d’intérêt équivalent à 4 % au cours des quatre premières années. Les années qui suivent, ce dernier est proposé à un taux de 7 % ou de 9,75 % s’il y a location.

La durée, quant à elle, est incluse entre 10 et 15 ans. Elle est choisie par l’emprunteur. De plus, il jouit d’une période qui s’étend sur 3 années et durant laquelle il ne s’acquitte que des intérêts dus (différé d’amortissement). Bénéficier d’un apport peut réduire la durée de votre emprunt, selon le montant emprunté et le montant de l’apport.

Par ailleurs, des aides existent, notamment pour les primo-accédants. Par exemple, vous pourriez peut-être, avec ou sans le statut de fonctionnaire, être éligible au Prêt à Taux Zéro (PTZ).

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)