Peut-on obtenir un prêt immobilier en étant étudiant ?

Etudiant

Est-ce que votre statut d’étudiant vous permet de contracter un prêt immobilier ? Si vous faites partie de ceux qui veulent une réponse à cette question, sachez que dans le domaine des finances, bien de choses sont possibles. Cependant, même s’il ne s’agit pas d’une opération impossible, l’octroi de prêts immobiliers n’est évidemment pas aisé. Les personnes ayant un statut d’étudiant ne disposant pas de garanties considérables, la banque est généralement très réticente en la matière. Pour cela, cet article se propose comme un guide à travers lequel vous pourrez découvrir comment obtenir un prêt immobilier en tant qu’étudiant.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Des prêts immobiliers réservés aux étudiants 

L’obtention d’un prêt immobilier n’est pas d’office une mission impossible, si vous avez un statut d’étudiant. C’est notamment pour cette raison que les banques, dans le cadre de rendre accessibles leurs services à toutes les couches sociales, proposent des types de prêts faciles d’accès pour les étudiants. Certaines de ces offres sont en partie financées par l’État. Mais avant de vous lancer, il serait peut-être judicieux de savoir comment calculer son taux d’endettement pour un crédit immobilier

Le prêt étudiant 

Le prêt étudiant est de loin le crédit le plus souscrit par les personnes ayant un statut d’étudiant. Vous vous demandez sûrement ce que ce type de prêt a à voir avec le domaine immobilier. En effet, le prêt étudiant est en principe destiné à financer les études de la personne qui y souscrit. Ainsi, il est généralement utilisé pour l’achat de livres ou pour le paiement des frais d’école. 

Toutefois, si en tant qu’étudiant, vous disposez d’autres ressources pour financer vos études, vous pouvez utiliser tout ou une partie de votre prêt étudiant pour d’autres projets. Plusieurs sont donc ceux-là qui choisissent d’investir l’argent du prêt étudiant dans l’achat d’un bien immobilier. Aussi, s’agit-il d’un crédit dont les taux appliqués sont relativement très bas. Sans oublier que si vous décidez de souscrire à ce type d’emprunt, vous pouvez réduire la paperasse afin de bénéficier d’une procédure très flexible. 

Le prêt immobilier amortissable 

Le crédit immobilier amortissable est le prêt dit classique. Lorsque vous bénéficiez de cet emprunt (que vous soyez étudiant ou non), vous profitez également de modalités de remboursement assez avantageuses. En effet, ce prêt se rembourse par échelon sur une durée prédéterminée. Ce remboursement comprend également les intérêts du crédit. 

À lire aussi :   Crédit immobilier pour fonctionnaire : qu'est-ce qui change ?

Le prêt immobilier in fine 

Comme son nom l’indique, ce prêt implique le remboursement intégral du montant du crédit immobilier à la fin de l’échéance prévue à cet effet. En d’autres termes, après avoir reçu le financement de votre projet immobilier, vous n’avez pas de mensualités à payer en dehors des intérêts. Pour ce qui est du capital, il devra être versé au terme du contrat. 

Le prêt immobilier relais 

Il s’agit d’un type de crédit dont le fonctionnement est plus ou moins particulier. En effet, le prêt relais est exclusivement octroyé pour assurer une jonction entre la vente et l’achat d’un logement ou d’un espace. Si vous manquez d’argent pour acquérir un bien immobilier et que vous êtes sur le point d’en vendre un autre, vous pouvez souscrire à ce crédit en attendant de conclure la vente de l’autre côté. Toutefois, comme vous l’avez certainement deviné, cette possibilité de financement n’est réservée qu’à un petit nombre d’étudiants. Puisqu’il est indispensable de disposer d’un bien immobilier « à vendre » avant d’être éligible à ce prêt. 

Prêt étudiant : quelles garanties présenter ? 

Si les banques n’acceptent pas facilement d’accorder un prêt aux personnes ayant un statut d’étudiant, c’est parce qu’elles n’ont généralement pas de revenus réguliers. Il faut rappeler que l’apport personnel et la situation professionnelle du demandeur sont des conditions indispensables pour bénéficier d’un crédit immobilier. Pour cela, contrairement à un prêt immobilier pour fonctionnaire, le crédit immobilier étudiant exige un certain nombre de garanties. 

Les parents sont un atout incontournable 

Compte tenu de votre situation d’étudiant, vous manquez peut-être de revenus, mais ce n’est pas le cas de vos parents. Alors, vous devez penser à utiliser cet atout à votre avantage. Pour le faire, il suffit de vous assurer que la situation financière de vos parents est assez stable et conséquente. Dans le cas échéant, ces derniers peuvent se constituer en garants lors de votre demande de prêt immobilier étudiant. Ils n’auront juste qu’une obligation de caution de crédit, ce qui représente une garantie non négligeable pour la banque. 

Par ailleurs, il existe une autre manière de profiter de la situation de vos parents pour obtenir un emprunt. Pourquoi ne pas demander le prêt avec eux ? Dans ce cas, la formation d’une Société Civile Immobilière (SCI) familiale est une excellente idée. 

Servez-vous de vos revenus d’étudiant comme garantie 

Contrairement à ce qu’on pourrait imaginer, la plupart des étudiants ont des responsabilités professionnelles parallèlement à leurs études. Si on n’en parle pas souvent, c’est sûrement parce que la valeur des revenus qui en découle n’est pas toujours conséquente. Ceci doit être votre cas si vous êtes étudiant en médecine, en alternance ou en infirmerie. 

À lire aussi :   Quelle banque prête facilement pour un achat immobilier ?

Si vous êtes étudiant doctorant, vous pouvez également vous servir de vos capacités financières pour obtenir votre crédit. Les banques ne seront pas indifférentes au fait que vous gagnez déjà régulièrement de l’argent, peu importe le montant. 

Cependant, avant d’introduire votre dossier de demande de prêt immobilier à la banque de votre choix, il est conseillé de calculer votre capacité d’endettement afin d’avoir une idée du montant que vous êtes éligible à demander. Sachez que si ce taux d’endettement n’atteint pas un seuil donné, vous risquez de voir votre dossier rejeter. Pour ce faire, n’hésitez pas à utiliser les outils de calcul du taux d’endettement disponible sur internet. Avec une simulation, vous pouvez à avoir des résultats approximatifs selon votre situation. 

En définitive, il convient de retenir que le prêt immobilier étudiant n’est pas facilement accordé par les banques. Le manque de revenus réguliers des personnes en situation d’études est ce qui justifie entre autres cette réticence. Cependant, il existe des moyens et techniques pouvant vous permettre d’avoir accès à ce type de crédit. En dehors des éléments présentés dans les précédents paragraphes, il est également très pratique de se faire accompagner par un professionnel. Pensez donc à faire appel à un courtier. 

Être emprunteur veut dire être en capacité de rembourser son prêt. Quelle assurance pouvez-vous fournir à votre banque qu’elle récupèrera ses fonds ? Pour réussir à emprunter en tant qu’étudiant, il vous faut un dossier solide apportant des garanties à la banque : CDI en parallèle des études, co-emprunteur, gros apport. Pensez aussi qu’il faudra payer le bien immobilier, mais aussi l’assurance du prêt et les frais de notaire.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)