Quels sont les taux moyens d’assurance de prêt immobilier ?

Acquisition de bien immobilier

Souscrire une assurance de prêt est une condition importante pour l’obtention d’un crédit immobilier auprès d’une banque. Cela sert de garantie pour le remboursement du montant emprunté en cas de survenue de situations inattendues. Les cas les plus récurrents sont ceux de décès ou d’invalidité de l’emprunteur. Outre ces garanties de base, vous pouvez aussi souscrire des garanties optionnelles auprès de votre assureur. C’est le cas notamment de la garantie perte de travail. Avant l’établissement d’un tel contrat, les assurances emprunteurs procèdent au calcul d’un taux moyen d’assurance. Le montant est estimé à partir du capital emprunté initialement. C’est sur la base de ce taux que les mensualités de remboursement seront évaluées et échelonnées sur la durée du prêt. En cela, il importe de bien se renseigner sur les taux moyens d’assurance de prêt immobilier. On vous donne tous les détails dans cet article.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit d’Assurance Emprunteur !

Comprendre le mode de calcul du taux moyen d’assurance prêt immobilier

Pour calculer son taux d’endettement, il est nécessaire de prendre plusieurs facteurs en compte. Il s’agit notamment de votre âge au moment de la demande du crédit, de votre profession, de votre état de santé, du montant du prêt et de sa durée. Vous l’aurez sans doute donc compris, plus la somme empruntée est élevée, plus le taux moyen de l’assurance de prêt immobilier sera conséquent. Il faut préciser que le taux moyen assurance prêt immobilier s’applique sur le montant initialement emprunté et non sur le restant dû. Le résultat est ensuite divisé par le nombre de mois que durera le prêt. Vous obtiendrez ainsi les mensualités pour le remboursement de votre crédit immobilier.

Les garanties que l’organisme prêteur a exigées pour l’établissement de votre dossier de prêt sont aussi à prendre en compte pour le calcul du taux d’assurance. De façon particulière, si l’assurance prévoit la couverture de l’incapacité temporaire de travail (ITT) et celle de la perte totale et irréversible d’autonomie (PTIA), ces risques doivent être évalués.

D’un autre côté, si vous optez pour la délégation d’assurance, le taux moyen ne sera pas le même que pour l’assurance de groupe que vous propose votre banque. Si le calcul du taux moyen d’assurance prêt immobilier est individualisé dans toutes les situations, ce n’est pas le cas pour ce qui est de l’assurance de groupe. Dans ce contexte, les emprunteurs qui ont un profil à risque seront favorisés au détriment des autres qui ont un meilleur profil.

À lire également :   Comparateur Assurance Emprunteur Prêt Immobilier

En considérant tous ces paramètres, notez que l’âge reste le facteur le plus important pour l’estimation du taux moyen d’assurance de prêt immobilier. Généralement, pour les emprunteurs de moins de 30 ans, le taux moyen varie entre 0,07 et 0,36 %. Pour ceux qui ont entre 30 et 45 ans, il faut compter entre 0,16 et 0,36 %. Les emprunteurs plus âgés (entre 45 et 55 ans) devront payer plus : c’est-à-dire entre 0,37 et 0,65 %. 

Quoi qu’il en soit, ces taux ne sont pas standards. Ils peuvent varier avec l’application d’une surprime dans le cas d’une profession à risque ou d’un problème de santé grave.

Astuces pour faire baisser le taux d’assurance prêt immobilier

Pour faire baisser, de façon significative, le taux moyen assurance prêt, vous pouvez rembourser un crédit immobilier par anticipation. Pour ce faire, optez pour une délégation d’assurance en vous conformant aux dispositions de la loi Murcef. En complément à ces exigences, celles de la loi Lagarde et de la loi Hamon autorisent tout emprunteur à recourir à cette technique de réduction du taux d’assurance prêt.

L’astuce, c’est de ne pas se cramponner à la banque auprès de laquelle vous obtenez le prêt. Vous pouvez aussi contacter un autre établissement pour souscrire votre assurance de prêt immobilier. L’essentiel, c’est que les tarifs soient plus bas pour des garanties approximatives. Faire jouer la concurrence est une excellente méthode pour choisir la meilleure assurance emprunteur. Vous pouvez de ce fait consulter plusieurs offres en vue de faire une étude comparative. Mieux, les conseils avisés d’un courtier en assurance vous seront bénéfiques. À défaut, servez-vous d’un comparateur d’assurance de prêt immobilier en ligne.

Choisir la meilleure assurance de prêt immobilier

Avec la libéralisation du marché de l’assurance, plusieurs établissements proposent aujourd’hui le crédit immobilier. Pour faire le bon choix, vous devrez prendre certains paramètres en compte. Il s’agit notamment de votre situation personnelle et professionnelle. Par exemple, un étudiant célibataire et sans une source de revenus stable est un profil peu stable pour l’obtention d’un crédit immobilier. A contrario, un fonctionnaire aura plus de chances d’obtenir un prêt pour un projet immobilier.

À lire également :   Loi Lemoine : quel impact sur l'assurance emprunteur ?

Pour le choix de votre assureur, il faudra aussi vous rassurer que votre projet immobilier s’inscrive bien dans la dynamique de l’établissement. Il serait alors utile de définir clairement vos besoins. Ce n’est que sur la base de ces éléments que vous pourrez comparer les offres d’assurance de prêt immobilier disponibles. Pour rappel, une estimation fiable se fera avec un courtier spécialisé ou sur un comparateur en ligne.

Pour trouver la meilleure assurance, utilisez le TAEA. C’est le Taux Annuel Effectif Assurance. Avec ce dernier, vous aurez une idée du coût total de votre assurance de prêt immobilier à partir du capital de base ou restant dû (les garanties étant incluses). 

Le calcul du TAEA est généralement complexe, mais le résultat reste, dans l’ensemble, satisfaisant. La notion de TAEA fait aussi appel à celle de TEG (taux annuel effectif). Rapprochez-vous des banques pour avoir ces informations. Cela vous permettra, en votre qualité d’emprunteur, de faire les bons choix pour votre contrat.

En définitive, le taux moyen d’assurance de prêt immobilier est un facteur essentiel à prendre en compte pour la souscription d’une assurance de crédit. Cette dernière représente, à son tour, une condition quasi obligatoire pour l’obtention d’un crédit immobilier auprès d’une banque. Il vous revient donc de bien étudier le taux moyen d’assurance prêt immobilier de votre banque ou de votre assureur avant de signer le contrat. Au besoin, faites-vous assister par un courtier professionnel qui a une meilleure maîtrise du marché des assurances. Il pourra vous aider tout au long du processus pour un aboutissement heureux de votre projet.

Vous en savez maintenant plus à propos des taux moyens d’assurance de prêts immobiliers. Connaître ces taux vous permettra de mieux calculer le coût total de votre crédit immobilier. 

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit d’Assurance Emprunteur !

Amandine Carpentier