Comment choisir son assurance pour un prêt immobilier fonctionnaire ?

Achat immobilier couple

L’octroi d’un prêt immobilier est généralement soumis à la constitution d’un dossier solide. Ce dernier doit idéalement contenir une assurance emprunteur. Plusieurs banques conditionnent l’octroi de prêt à ce justificatif. La couverture prêt immobilier représente environ le tiers du coût total du montant à emprunter. Selon le profil de l’emprunteur, les conditions et le prix de cette assurance peuvent varier. Pour le cas spécifique d’un fonctionnaire à la quête d’un prêt immobilier, il est important de prendre certains critères en compte. Le fonctionnaire doit miser entre autres, sur les garanties à souscrire, le taux d’assurance de prêt immobilier et plusieurs autres détails. Alors, comment choisir son assurance pour un prêt immobilier fonctionnaire ? Voici le point !

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Comprendre que la loi est de votre côté

Autrefois, pour souscrire une assurance de prêt immobilier fonctionnaire, il fallait se conformer au choix de groupe que propose votre organisme de prêt. Cette époque est révolue. Depuis 2010, la loi Lagarde autorise tous les fonctionnaires à choisir leur assurance prêt immobilier fonctionnaire en toute liberté. Le délai d’obtention d’un prêt immobilier peut, de ce fait, différer dans les deux cas.

En tant que fonctionnaire, vous pourrez donc souscrire un contrat d’assurance prêt immobilier auprès d’un assureur externe. On parle alors de délégation d’assurance. Cela suppose donc qu’au lieu de votre banque pour fonctionnaires, vous déléguez votre couverture individuelle à un autre organisme. 

Retenez toutefois que la délégation d’assurance n’est possible que lorsque l’équivalence des garanties est respectée. En clair, les garanties incluses dans votre contrat d’assurance doivent être les mêmes que celles du contrat de groupe de votre banque. Vérifiez donc ce paramètre avant de souscrire.

D’un autre côté, le fonctionnaire emprunteur a aussi la possibilité de choisir sa couverture de crédit immobilier. Avec la loi Hamon, vous avez la possibilité de changer d’assurance de prêt 12 mois après la signature du contrat qui atteste l’offre de prêt. Il faut toutefois respecter un préavis de 15 jours. Chaque année, vous pourrez alors changer de contrat à la date d’échéance selon l’amendement Bourquin. Pour un contrat de groupe, envoyez une lettre à votre banque. S’il s’agit par contre d’une couverture individuelle, c’est votre assureur qu’il faut saisir.

Bien définir vos besoins en assurance

Comment calculer son taux d’endettement ? C’est la question que se posent généralement les fonctionnaires candidats à un prêt immobilier. Cependant, avant d’en arriver à ce point, il importe de définir convenablement vos besoins.

À lire aussi :   Quels taux immobiliers du Crédit Agricole en 2022 ?

Pour le fonctionnaire, l’offre de la banque pour l’assurance prêt immobilier peut être avantageuse. Cependant, il ne faudra pas oublier qu’il s’agit d’un contrat de groupe. En cela, l’offre ne tient pas compte des spécificités de chaque emprunteur. Le fonctionnaire gagnerait donc à explorer les contrats pour une assurance prêt immobilier individuelle. Il pourra alors s’assurer que les clauses s’adaptent bien à ses besoins réels.

Si vous êtes dans la fonction publique, vous trouverez certaines offres des assureurs qui pourront couvrir spécialement vos métiers. En guise d’illustration, les tarifs que proposent les mutuelles comme Interiale, ADREA, AGPM ou MGEN sont particulièrement revus à la baisse pour les fonctionnaires. Faites attention toutefois à ne pas vous jeter trop vite sur la première offre que vous trouvez. En effet, il faudra aussi opter pour le meilleur taux pour votre assurance fonctionnaire. Pour cela, demandez des devis et comparez les offres. C’est le bon moyen pour trouver la meilleure assurance de prêt immobilier pour fonctionnaire. Vous pourrez vous servir d’un comparateur en ligne pour le faire facilement.

Vérifier les garanties des assurances

Pour une assurance emprunteur, les garanties exigibles par les banques ne sont pas standards. Elles varient selon le type d’investissement que vous souhaitez effectuer. Que vous soyez dans la fonction publique ou non, les garanties imposées par la banque vont différer selon qu’il s’agisse d’un achat résidentiel ou locatif.

Si le bien à acheter doit servir de résidence principale, les garanties souvent exigées par les organismes prêteurs sont :

  • la garantie décès/PTIA ;
  • la garantie ITT ;
  • la garantie IPT.

A contrario, pour un achat locatif, l’organisme de prêt exigera une garantie décès et Perte Totale et Irréversible d’Autonomie (PTIA). Il est cependant conseillé de souscrire d’autres garanties supplémentaires pour cette dernière option. Cela vous permettra d’avoir une meilleure protection.

Retenez que dans le cas d’une assurance prêt immobilier pour fonctionnaire, les banques sont généralement peu réticentes. Elles sont rassurées du fait que l’emprunteur a un emploi assuré à vie et que ses revenus sont réguliers. La conjoncture économique ne saurait donc avoir aucun impact sur ces revenus. C’est pour cela que la garantie perte d’emploi n’est généralement pas nécessaire pour la souscription d’une assurance fonctionnaire. Il faudra toutefois prévoir une surprime ou des exclusions de garanties si vous exercez un métier à risques. C’est le cas des militaires, des policiers ou encore des personnes qui travaillent dans le milieu de l’énergie atomique.

À lire aussi :   Être remboursé de son assurance de prêt immobilier, c'est possible ?

Tenir compte de la prime d’assurance

Les fonctionnaires ont un profil peu risqué pour les banques et les assureurs. En cela, ils ont l’assurance de bénéficier de plusieurs avantages pour le prêt. Toutefois, avant de souscrire, vous devrez prendre en compte, le coût de l’assurance emprunteur pour fonctionnaire. Il dépend du montant emprunté, de la durée de remboursement et de la quotité d’assurance.

L’établissement qui propose le contrat d’assurance peut aussi avoir un impact sur le coût. Les autres facteurs à prendre en compte sont les risques liés à votre profession, vos antécédents médicaux, votre statut et même votre mode de vie.

Quoi qu’il en soit, il serait à votre avantage de faire jouer la concurrence ici encore. Cela vous permettra d’avoir un contrat d’assurance prêt immobilier à un coût avantageux. Vous aurez ainsi un meilleur taux d’assurance de prêt immobilier et des garanties conformes à vos besoins.

Le taux est à considérer

Il est vrai que le taux de l’assurance emprunteur d’un fonctionnaire est souvent intéressant. Cela est lié à la stabilité de son statut et à ses revenus réguliers. Cependant, il reste nécessaire de s’y intéresser pour choisir votre assurance. Cela vous permettra de faire baisser davantage ce taux. 

Optez pour une franchise ITT plus élevée. L’astuce, c’est de choisir 180 jours au lieu de 90 que l’on retrouve dans les contrats classiques. Cela vous aidera à faire baisser le montant des cotisations de 5 à 10 %. Vous pourrez aussi choisir l’option de la délégation d’assurance. C’est un choix que font plusieurs emprunteurs, que ceux-ci soient fonctionnaires ou non. Enfin, basez les cotisations sur le capital restant dû. Vous pourrez ainsi faire baisser le taux d’assurance (TAEA).

Pour calculer les mensualités à rembourser pour votre crédit immobilier, pensez bien à prendre en compte les coûts d’assurance et de frais de notaire.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)