Peut-on avoir une assurance emprunteur sans questionnaire de santé ?

homme pensif

Avant d’accorder des crédits aux souscripteurs, les structures bancaires vérifient un certain nombre de conditions. Parmi celles-ci, figure principalement la souscription d’une assurance emprunteur. Il s’agit d’un contrat dont la souscription se fait selon une procédure aussi complexe que celle de l’obtention des prêts bancaires. Puisque les compagnies d’assurance vont jusqu’à demander un bilan de santé avant la formation du contrat. Si vous avez un projet de demande d’emprunt en cours, il est tout à fait normal de demander, s’il est possible d’éviter le questionnaire médical au cours de la procédure. Afin de vous aider à trouver une réponse à cette inquiétude, cet article vous présente des informations utiles à propos du questionnaire médical : utilité et impact sur votre contrat d’assurance.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Assurance emprunteur : généralités sur le questionnaire de santé 

Le questionnaire de santé est devenu une normalité lors des demandes de prêts de longue durée en général. Qu’il s’agisse d’un crédit immobilier ou d’un emprunt personnel, le demandeur est nécessairement confronté à cette exigence. En dépit de son caractère parfois ennuyeux, il s’agit d’une formalité qui est censée permettre aux assureurs de mieux évaluer les risques liés au profil de l’emprunteur. Le questionnaire aide également à déterminer le montant moyen que vous pouvez obtenir comme prêt. Ce dernier représente l’emprunt à couvrir par l’assurance emprunteur.

Exemple de questions composant le questionnaire de santé 

Les questions qui composent le questionnaire de santé sont pour la plupart celles qui vous sont posées lors d’une visite chez le médecin. Il s’agit de la taille, du poids et autres informations. En dehors de celles-ci, viennent ensuite des interrogations plus répondantes à votre état de santé. Exemples : 

  • Avez-vous eu un cancer ?
  • Avez-vous souffert au cours des 10 dernières années de problèmes cardiovasculaires, digestifs, endocrinologues ?
  • Êtes-vous bénéficiaire de l’AAH (Allocation aux adultes handicapés) ?
  • Etc.

Quelles sont les formalités médicales pour une assurance emprunteur ? 

Il existe trois principales formalités médicales à remplir lorsque vous voulez souscrire un contrat d’assurance pour votre crédit bancaire. 

La première formalité médicale est la déclaration de santé qui se fait à travers le questionnaire simplifié. Ce document est constitué de 14 questions ayant rapport avec l’état de santé. Ces questions ont pour but de déterminer l’état de santé du demandeur. C’est à ce niveau que vous deviez préciser si vous avez récemment subi une intervention chirurgicale, si vous avez un examen médical en cours ou si vous suivez un traitement.

À lire aussi :   Que change la loi Bourquin pour l'assurance emprunteur ?

Ces informations vont permettre à l’assurance de prendre en compte ou d’anticiper tout éventuel risque de maladie pouvant nuire à la bonne marche de l’exécution du contrat. Ensuite, si les réponses fournies dans le questionnaire médical sont ambigües, l’assurance a le droit de demander des examens médicaux plus approfondis. Ceci implique que le demandeur devra produire des pièces justificatives qu’il va joindre au dossier.

Il s’agit du résultat des analyses et soins médicaux que le patient a subis récemment. Au cas où vous ne souffririez d’aucune maladie, il ne vous sera demandé que de fournir les preuves d’un bilan de santé. 

Comment le questionnaire de santé peut impacter votre assurance ?

questionnement

Le questionnaire de santé ou la visite médicale a un impact considérable sur la recevabilité de votre dossier de demande de crédit immobilier ou personnel. En effet, ces formalités médicales sont ce qui va permettre à la compagnie d’assurances de savoir si votre profil présente un risque ou non.

Si les réponses fournies par le demandeur en matière d’examens médicaux sont concluantes, l’octroi de ces garanties peut être effectif. Idem, si vous ne souffrez d’aucune maladie ou si votre âge ne vous empêche pas de souscrire facilement à cette offre. Par ailleurs, il faut rappeler que les garanties en termes d’assurances ne sont pas facilement accordées à certains profils comme les personnes âgées.

Les assureurs estiment que ces dernières présentent un risque de décès élevé, ce qui pourra créer des difficultés par rapport au remboursement du montant de l’emprunt. C’est ici que le questionnaire médical joue son rôle. En effet, il constitue un atout majeur pour obtenir votre contrat d’assurance si vous ne présentez aucun problème de santé. Par contre, si les résultats d’analyse ne sont pas satisfaisants, votre dossier peut être rejeté. 

Obtenez votre assurance emprunteur sans questionnaire de santé 

Maintenant que vous êtes informé de l’utilité du questionnaire de santé dans l’obtention d’une assurance emprunteur, il est judicieux d’aborder la question principale. Est-il possible d’avoir une assurance emprunteur sans le questionnaire de santé ? La réponse est oui.

En effet, en dépit de son importance, le questionnaire de santé n’est pas indispensable pour demander une assurance emprunteur, voire pour l’obtenir. Toutefois, vous avez le choix entre deux possibilités. Il est conseillé de choisir la première option présentée ci-dessous. 

À lire aussi :   Quelle assurance de prêt immobilier pour un fonctionnaire ?

Privilégiez les assurances flexibles 

Si vous souhaitez obtenir un prêt immobilier sans avoir à remplir des formalités médicales, le moyen le plus simple qui s’offre à vous est de faire appel à des prestataires flexibles. Certains acteurs sont aujourd’hui de moins en moins exigeants sur ce point. Trouver l’offre parfaite pourra vous permettre de combiner l’assurance de prêt immobilier et arrêt maladie.

Cependant, cette exonération peut être conditionnée à des tarifs supplémentaires. En effet, lorsque la banque ou la compagnie d’assurance décide de fermer les yeux sur votre état de santé, elle peut appliquer des prix exorbitants. Cette hausse de la tarification permet aux structures de garanties de compenser les éventuelles pertes à venir si le souscripteur n’arrive pas à exécuter le contrat jusqu’à son terme. 

Décidez d’esquiver cette formalité 

L’autre manière de souscrire une assurance emprunteur sans se coltiner toutes ces exigences médicales est de faire la demande sans pour autant fournir une quelconque preuve de santé. Cette astuce pourrait paraître étrange à priori, mais dans certains cas, surtout si le prestataire n’est pas minutieux, votre dossier a des chances de passer à travers les mailles. Cependant, il ne s’agit pas d’une technique très recommandée. 

Quelles sont les autres techniques pour une assurance emprunteur sans questionnaire de santé ? 

En dépit de la vigilance des agences d’assurance, il existe des failles du système que vous pouvez exploiter. 

Ne contractez pas votre assurance emprunteur auprès de votre prêteur 

Optez pour une délégation d’assurance si vous voulez éviter une longue procédure. Cette manœuvre vous permettra de choisir votre assurance tout en mettant en exergue le critère lié à la flexibilité des modalités appliquées. 

Proposez un nantissement

Les compagnies d’assurance veulent que le souscripteur apporte la preuve de sa solvabilité. Si votre état de santé n’est pas à la hauteur, vos ressources constituent des atouts que vous pouvez utiliser. Les garanties matérielles sont une astuce qui marche toujours. Proposez un bien immobilier en nantissement à défaut de remplir les formalités médicales.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier