Obtenir le meilleur taux de crédit immobilier

meilleur taux credit immobilier

Devenir propriétaire est le rêve de très nombreux français. Pour la plupart d’entre nous, il faut recourir à un crédit immobilier pour financer tout ou partie de la somme. Si vous êtes sur le point de devenir l’heureux propriétaire d’un bien immobilier, vous cherchez sûrement à obtenir le meilleur taux de crédit immobilier possible. Nous allons vous donner quelques conseils pour obtenir un crédit immobilier au meilleur taux et dans les meilleures conditions. 

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Crédit immobilier : faites jouer la concurrence !

Même si globalement les documents nécessaires pour l’obtention d’un crédit immobilier sont les mêmes d’un établissement bancaire à un autre, vous devez savoir que les meilleurs taux immobilier et les conditions sont beaucoup plus variables. En effet, les compagnies bancaires cherchent toutes à attirer de nouveaux clients. Pour cela, quoi de mieux qu’un crédit immobilier à un taux un peu plus bas que les autres pour y parvenir ? 

Bien évidemment, cela va dépendre de la stratégie et de l’objectif du moment. De plus, en fonction de votre profil, de votre projet immobilier et même de l’état de vos comptes, l’attitude d’une banque peut changer du tout au tout. Il nous est donc impossible de vous dire d’aller une banque plutôt qu’une autre.

Que vous soyez investisseur, que vous ayez un projet de résidence secondaire ou que vous vouliez devenir propriétaire pour la première fois, une chose est certaine : mettez les établissements en concurrence les uns avec les autres et faites l’analyse des taux immobiliers. Attention, par contre, cette mise en concurrence va vous demander du temps. Ne vous y prenez donc pas à la dernière minute, sans quoi le bien de vos rêves risque d’être acheté par une autre personne, le temps de faire l’analyse des taux immobiliers. 

Fort heureusement et comme nous vous l’indiquions au début de ce paragraphe, les documents pour obtenir un prêt bancaire sont souvent les mêmes. Ainsi, une fois le dossier constitué, il vous suffit de le dupliquer autant de fois que nécessaire. 

Voici deux conseils supplémentaires : 

  • Poursuivez vos recherches, même si une banque vous a accordé le prêt. 
  • Vous avez un délai de 10 jours de réflexion après avoir signé votre prêt. Alors, si vous recevez une meilleure offre, surtout n’hésitez pas à en changer. N’oubliez pas que quelques dixièmes sur un taux de crédit immobilier peuvent vous faire économiser plusieurs milliers d’euros.
À lire aussi :   Obtenir un prêt immobilier : comment être sûr de le faire ?

Si vous n’avez pas le temps de faire vos démarches vous-même, vous pouvez aussi confier cette recherche à un courtier spécialisé dans le crédit immobilier

Crédit immobilier : Optimisez votre profil 

Pour qu’une banque valide votre demande, vous devez avoir un profil emprunteur le plus séduisant possible. Nous allons vous dévoiler les 5 critères qui vont être passés au crible par votre banquier.

L’apport personnel 

Contrairement à ce que vous pourriez croire, l’apport n’est pas là pour réduire vos mensualités ou la durée de votre futur crédit. Il va montrer à la banque votre engagement personnel dans le projet, mais aussi votre capacité à épargner. En clair, plus l’apport est important, meilleures seront les conditions d’emprunt que vous pourrez obtenir. L’apport sert généralement à payer les frais de notaire. 

Le taux d’endettement

On entend souvent dire que le taux d’endettement ne doit pas dépasser 35 %. Il était d’ailleurs de 33 % avant le 1er janvier 2022. Pour comprendre ce chiffre, dans un premier temps, il faut regarder comment ce taux d’endettement est calculé. 

Il s’agit du montant du crédit auquel vous ajoutez toutes les charges fixes. Ensuite, vous devez diviser le résultat par votre salaire et vos autres revenus financiers réguliers. Le chiffre obtenu sera multiplié par 100, pour obtenir un pourcentage. Attention, il n’est pas possible d’inclure dans vos revenus, des primes ou des prestations sociales. 

Il est important également de préciser ce qui se cache derrière le terme charge fixe. Vous avez :

  • les autres prêts immobiliers
  • les prêts personnels
  • les crédits à la consommation (crédit revolving)

Par contre, les pensions alimentaires, les factures (de gaz, d’électricité, d’eau), mais aussi votre carburant ou vos courses alimentaires ne rentrent pas dans les charges. Tous ces frais seront payés avec le reste à vivre. Bien évidemment, et même si cela n’entre pas dans le calcul, toute la liste que nous venons de citer va peser dans la balance. Essayez donc (dans la mesure du possible) d’avoir une gestion “raisonnable” avec votre futur reste à vivre. 

Votre situation professionnelle 

Vous vous en doutez, elle doit être la plus stable possible. Une banque préféra toujours une personne en CDI, plutôt qu’en intérim ou en CDD. Toutefois, rassurez-vous : de plus en plus de banques acceptent de prêter à des patrons de micro entreprise ou à des saisonniers réguliers. Il vous faudra simplement défendre un peu plus votre dossier et leur prouver votre sérieux.

À lire aussi :   Crédit immobilier : quand faut-il contracter un prêt ?

L’usage de votre compte bancaire

Il doit être, là aussi, le plus attrayant possible. Comme dit l’expression, vous devez le gérer en bon père de famille. Évitez donc au maximum 

  • les découverts (autorisés ou non)
  • les incidents de paiement
  • les crédits à répétitions, même si vous les remboursez 

Crédit immobilier : l’assurance emprunteur

Vous devez savoir qu’aucune banque n’acceptera de vous prêter le moindre centime, sans que vous ayez souscrit à une assurance prêt immobilier. La plupart du temps, une fois l’accord de principe trouvé avec la banque, l’emprunteur utilise l’assurance prêt immobilier que cette dernière va lui proposer. Pourtant, depuis 2010 et la loi Hamon, il est tout à fait possible de choisir librement votre contrat d’assurance prêt immobilier

Comme pour la recherche d’un crédit, vous pourrez faire cette recherche d’assurance vous-même avec un comparateur assurance emprunteur ou déléguer cette opération à un courtier en prêt immobilier. Pour éviter de perdre du temps inutilement, nous vous conseillons de demander une fiche à votre banque. Cela va regrouper les exigences de la banque en matière d’assurance, pour qu’elle puisse vous accorder le prêt. Cette démarche peut vous sembler anodine et fastidieuse, mais le courtier en prêt immobilier ou le comparateur assurance emprunteur peut vous faire économiser beaucoup d’argent. 

Crédit immobilier : les négociations

Pour les meilleurs taux immobiliers et les assurances, impossible de négocier quoi que ce soit avec votre banque. Par contre, votre banquier aura la possibilité de négocier les frais de dossiers ou bien encore les indemnités, en cas de remboursement anticipé de votre prêt. Rassurez-vous, même si vous n’avez pas l’âme d’un commercial, les frais de remboursement anticipé sont plafonnés à 3 % du capital restant dû ou 6 mois d’intérêt au taux du prêt immobilier.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)