Rachat de crédit pour interdit bancaire FICP, c’est possible ?

Calculs calculatrice

En France, le statut d’interdit bancaire est très redouté par les emprunteurs. Il complique les démarches d’emprunt et de rachat de prêts auprès des organismes bancaires. Un fichage au FICP peut causer un refus de sa demande de restructuration de crédit par exemple. Toutefois, il existe fort heureusement quelques solutions permettant de bénéficier d’un rachat de crédit en étant fiché au FICP. Vous souhaitez découvrir lesquelles ? Si oui, la suite de cet article.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Quelles sont les causes d’un fichage au FICP ? 

Une personne reçoit une interdiction bancaire en cas d’incident de paiement. C’est une situation qui survient le plus souvent lorsqu’elle émet un chèque sans provision. Si un emprunteur est incapable de régler sa dette auprès d’un organisme, il peut aussi faire l’objet d’un interdit bancaire. Ceci conduit à une inscription au FICP selon le cas. 

Le FICP désigne le Fichier national des Incidents de remboursements des Crédits aux Particuliers en France. Il contient une liste de toutes les personnes qui se retrouvent dans l’incapacité de régler leurs dettes. Il s’agit surtout des prêts contractés auprès des banques et autres organismes spécialisés.

En effet, lorsqu’un emprunteur a plusieurs retards sur le paiement de son crédit par exemple, son créancier informera la Banque de France. Après quelques vérifications, il sera inscrit dans le fichier national s’il ne peut continuer à payer les mensualités. Il en est de même si l’emprunteur dépose un dossier de surendettement auprès de la Banque de France. Sa meilleure option est alors de procéder à un rachat de crédit pour FICP.

Quelles sont les conséquences d’un fichage au FICP ? 

Être inscrit au FICP n’est pas sans conséquences. Cette inscription conduit en premier lieu à l’étude de la situation financière de la personne concernée. Cette analyse permettra d’élaborer un plan pour aider l’emprunteur à régler ses problèmes financiers. Généralement, la mise en application de ce plan dure plusieurs années. Tout dépend de la nature de votre problème et de votre profil. 

Il faut toutefois préciser que la durée maximale pour un fichage au FICP est de 8 ans. Elle est fixée lorsque l’emprunteur dépose un dossier de surendettement et a besoin d’un plan de redressement. En cas de retard de remboursement de son prêt, l’interdit dure au maximum 5 ans. Une fois les cinq années passées, le statut d’interdit bancaire est révoqué. 

À lire aussi :   Tout savoir sur le remboursement par anticipation d'un prêt

Cependant, pendant toute la durée de l’interdiction, les opérations financières de l’emprunteur sont limitées. De plus, il n’est normalement plus autorisé à contracter un nouveau prêt d’argent.

En général, il est très difficile de négocier une restructuration, même auprès d’une banque qui accepte facilement un rachat de crédit. Les institutions financières ont d’ailleurs l’interdiction de racheter les crédits tant que l’emprunteur est fiché au FICP. Fort heureusement, cette interdiction peut être contournée sous certaines conditions. 

Est-il possible de faire une demande de rachat de crédit en étant fiché FICP ? 

En dépit de votre fichage, il est possible de bénéficier d’un rachat de crédit. Toutefois, la procédure est plus compliquée en raison de votre situation. En effet, l’établissement financier étudiera la demande de rachat avec des réserves. La plupart des demandes de rachat de prêt sont d’ailleurs rejetées par les organismes prêteurs. 

Être fiché est la preuve que vous avez déjà eu des difficultés à rembourser vos emprunts. Ces difficultés peuvent représenter des retards répétitifs pour le paiement ou être liées à un surendettement. Dans les deux cas, racheter vos crédits peut être très risqué pour la banque. Il se peut en effet que vos problèmes financiers vous empêchent de rembourser les prêts rachetés. 

La solution pour bénéficier d’un rachat de crédit est de convaincre la banque. Pour cela, vous aurez besoin de présenter des arguments solides pour prouver que vous êtes solvable. La meilleure des choses à faire est de présenter des garanties. Il peut s’agir d’une hypothèque par exemple.

Les propriétaires terriens ont d’ailleurs plus de facilité à convaincre les banques. Leurs biens immobiliers servent en effet de garanties pour l’organisme. 

Quels sont les organismes favorables à un regroupement de crédits pour personnes fichées FICP ? 

La plupart des banques seront réticentes à l’idée de vous accorder un rachat de crédit. Si vous souhaitez faire une demande, il est conseillé de contacter votre propre banque. Il s’agit de l’organisme auprès duquel vous avez fait votre domiciliation bancaire et où se trouve votre compte courant. 

Étant donné qu’il s’agit de votre banque, elle sera plus ouverte à la demande. Votre situation bancaire est, en effet, déjà connue de votre gestionnaire de compte. L’historique de vos transactions peut aussi être facilement consulté. De ce fait, il sera plus simple de prouver que vous pouvez redresser la pente et rembourser le crédit. 

À lire aussi :   Le rachat crédit conso est-il la solution à vos problèmes ?

En cas de refus de votre propre banque, vous pouvez vous tourner vers les institutions spécialisées. Il existe, en effet, des organismes qui se chargent de racheter les prêts des personnes inscrites au FICP. Néanmoins, il faut souligner qu’ils exigent de remplir de nombreuses conditions de remboursement. 

Une autre possibilité est de procéder à un rachat de crédit entre particuliers. Le but est de négocier le rachat des prêts avec un particulier qui fixe ses propres conditions. Il peut s’agir tout aussi bien d’un proche que d’un inconnu. Si vous le désirez, vous pouvez également faire appel à un courtier en rachat de crédit FICP. Il vous aidera à trouver une solution plus rapidement. 

Quelle est la démarche à suivre pour un rachat de crédit en étant fiché FICP ? 

La procédure pour le rachat de crédit est très simple. Avant toute chose, vous devez trouver un établissement financier qui acceptera de regrouper vos crédits. Si les banques classiques refusent de vous soutenir, vous pouvez toujours contacter des institutions spécialisées. Celles-ci vous demanderont alors de déposer un dossier de demande comportant certaines informations importantes. 

Il s’agit entre autres des détails sur vos revenus et vos charges ou encore de vos justificatifs d’identité. Ces informations serviront à l’étude de votre situation financière. Si vous êtes propriétaire de biens immobiliers, vous pouvez les mettre en hypothèque pour convaincre l’institut financier. Avec cette garantie, vous avez plus de chances d’avoir une réponse favorable à votre demande de rachat de prêt. 

En somme, il faut retenir qu’il est possible de faire un rachat de crédit en étant un interdit bancaire FICP. La démarche est toutefois assez compliquée, puisqu’il faut nécessairement convaincre le prêteur. Si vous obtenez un rachat de crédit, essayez de l’avoir au meilleur taux.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)