Rachat de crédit possible si surendettement et FICP ?

Etude dossier surendettement rachat de crédit

Le principal risque qu’on prend lorsqu’on souscrit un prêt est le surendettement. Peu importe la cause de cette situation, soyez sûr que si vous vous trouvez dans une position de surendettement, les choses risquent de se compliquer pour vous auprès de votre banque. Par exemple, vous aurez du mal à bénéficier des avantages de certaines solutions bancaires comme le rachat de crédit avec un dossier de surendettement. La question qu’on se pose est : est-il vraiment possible de se faire racheter ses dettes auprès d’un organisme financier en étant inscrit au FICP et surendetté ? On vous propose à travers cet article des éléments de réponse face à cette inquiétude. Découvrez ici l’impact de la mention FICP et d’une situation de surendettement sur la recevabilité de votre dossier en rachat de crédit.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Le FICP : c’est quoi ? 

Le FICP est le Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers. Géré par la Banque de France, ce registre se présente comme un outil de recensement qui regroupe deux différents profils d’emprunteurs : les particuliers dont le dossier a subi des incidents de paiement et les emprunteurs se trouvant dans une procédure de surendettement.

Dans le second cas, il faut noter qu’une fois que le particulier introduit un dossier de surendettement auprès de la Banque de France, son inscription au FICP est d’office faite. 

Quand pouvez-vous figurer sur le FICP de la Banque de France ? 

Vous pourrez être inscrit au FICP dans plusieurs cas de figure. Primo, lorsque vous avez deux mensualités non remboursées. C’est d’ailleurs le cas le plus fréquent. Secundo, vous pouvez être inscrit au FICP si, après injonction de votre banque, vous dépassez votre découvert sur une période de plus de 60 jours.

Comme indiqué dans le paragraphe précédent, en dehors de ces cas d’incident de paiement, faire objet d’une procédure de surendettement est également un motif valable pour se voir inscrit au FICP. 

Quelle est la durée de cette inscription au FICP ? 

L’inscription au FICP a une durée de 5 ans. Toutefois, une radiation peut être réalisée si la situation impliquant le FICP est régularisée. En effet, l’inscription est effective uniquement si les paiements en retard ne sont pas soldés dans les 30 jours suivants le fichage (première inscription par la banque).

À lire aussi :   Tout savoir sur le rachat de crédit

Cette alternative ne concerne que les inscriptions au FICP pour motif d’incidents de paiement. En ce qui concerne les procédures de surendettement, l’inscription est effective tout au long de la procédure. Celle-ci peut durer de 5 à 7 ans selon le cas. 

Pourquoi vous êtes sur ce fichier FICP ? 

L’utilité de l’inscription au Fichier des Incidents de remboursement des Crédits aux Particuliers (par la banque) est qu’il s’agit d’un moyen très pratique. En effet, tous les établissements de prêts ont accès à ce registre. Ceci leur permet d’apprécier la solvabilité de tout emprunteur qui introduit une demande de financement et sa capacité à honorer ses obligations en matière de paiement des mensualités.

Les organismes bancaires se réfèrent donc à ce répertoire avant d’accorder n’importe quel service aux particuliers (découvert, crédits immobiliers ou prêts à la consommation, cartes bancaires, etc.). Par exemple, lorsque vous demandez à souscrire à une offre proposée par un établissement qui accepte facilement un rachat de crédit, ce dernier va d’abord vérifier si vous n’êtes pas fiché par la Banque de France. 

Par ailleurs, tout autre acteur ayant reçu l’aval de la Banque de France peut également consulter ce registre. 

Pouvez-vous obtenir un rachat de crédit si vous êtes fiché FICP et en surendettement ? 

Lorsqu’un emprunteur est fiché FICP, il lui est difficile d’accéder à un service de rachat de crédit. Puisque les chances de voir votre dossier accepté sont minimes. De plus, tous les organismes financiers n’acceptent pas de financer les clients se trouvant dans une position aussi délicate. 

Tout compte fait, pour octroyer un rachat de crédit pour FICP, la banque prêteuse va d’abord consulter le registre afin d’apprécier les motifs de votre inscription. S’il s’agit d’incidents de paiement mineurs comme le nom remboursement de deux mensualités, vous pouvez toujours obtenir un avis favorable. 

Par contre, si vous vous trouvez dans une situation de surendettement, l’étau peut se resserrer. Tout se jouera sur votre situation financière. Si en dépit de vos difficultés à rembourser vos crédits, vous bénéficiez de revenus réguliers et avez fait preuve d’engagement dans le paiement de vos anciennes mensualités, il est encore possible de regrouper vos dettes.

En revanche, si vous êtes fiché par la Banque de France, et en surendettement, il serait peut-être judicieux d’attendre de mettre vos finances en ordre avant de vous lancer. 

À lire aussi :   Fonctionnement du rachat de crédit auto pour emprunt voiture

Comment savoir si vous êtes fiché FICP à la Banque de France ? 

Certains indices peuvent vous aider à savoir si vous êtes sur le registre du FICP. 

Vous n’avez pas remboursé vos mensualités 

Si vous n’avez pas remboursé deux ou plusieurs mensualités dans le cadre d’un crédit, vous pouvez être sûr d’être inscrit au FICP. Sauf si vous avez réglé la situation dans les 30 jours suivants le défaut de paiement de la deuxième mensualité. 

Vous avez déposé un dossier de surendettement 

L’inscription au FICP est automatiquement faite suite au dépôt d’un dossier de surendettement à la Banque de France. Pendant cette procédure, vous n’êtes pas en position de faire racheter vos dettes. Le mieux à faire dans un cas de surendettement est d’envisager de souscrire un rachat de crédit avant de déclencher la procédure de surendettement.

Cette opération bancaire est susceptible de vous permettre de bénéficier d’un montant additionnel pour le financement d’autres projets. 

Quid du rachat de crédit si fiché FICP ? 

Dans votre situation, le rachat de crédit peut être particulièrement difficile. Vous devez, par conséquent, opter pour des solutions appropriées à votre profil. La première chose à faire est de vous orienter vers les établissements bancaires qui sont spécialisés dans le rachat de crédit FICP. Ainsi, vous pouvez être sûr que vos difficultés financières ne représenteront pas un obstacle infranchissable dans le cadre de ce projet. 

L’autre investissement qui vous permettra de regrouper vos dettes en étant fiché FICP est le recours à un courtier. Disposant d’un large réseau de contacts et d’une certaine expertise dans le domaine, ce professionnel vous aidera à retrouver une stabilité financière. 

Si vous arrivez à obtenir un regroupement de crédits, essayez de l’avoir au meilleur taux, ceci afin de baisser au global le montant des intérêts à rembourser.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)