Rachat de crédit urgent pour FICP : comment faire ?

Urgent

Les banques sont des organismes financiers importants qui interviennent lors de certaines étapes de financement d’envergure. Les banques peuvent octroyer des prêts pour financer des projets, en contrepartie d’intérêts à rembourser en plus de la somme empruntée. Le rachat de crédit, qui peut être fait auprès de ces structures financières, doit respecter certaines conditions. La banque doit avoir des garanties pour qu’elle puisse être remboursée de la somme prêtée. Comment parvenir alors à effectuer un rachat de crédit urgent si fiché FICP à la Banque de France ? Lisez ce guide pour le découvrir.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Tout savoir sur la situation de fichage au FICP à la Banque de France

Dans l’optique de bénéficier d’un rachat de crédit urgent pour FICP, vous devez en premier lieu être enregistré comme fiché dans ledit fichier. En effet, le Fichier national des Incidents de remboursements des Crédits aux Particuliers (FICP) se veut un instrument permettant de recenser les personnes ayant rencontré des difficultés dans le remboursement de leurs emprunts. De façon globale, deux situations peuvent vous amener à être fiché au FICP :

  • Primo, vous êtes considéré comme fiché lorsque vous avez eu un ou plusieurs incident(s) de paiement pour l’un de vos crédits et votre banque en a informé la Banque de France ;
  • Secundo, vous avez déposé un dossier de surendettement auprès de la Banque de France.

Lorsque vous faites une demande auprès d’un organisme qui accepte facilement un rachat de crédit, sachez que votre dossier est apprécié en fonction de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

L’étude des dossiers selon le cas

Compte tenu du cas, l’étude de votre dossier de rachat de crédit FICP se fera différemment par la banque. Dans la première situation, un organisme bancaire sera plus enclin à vous accorder un regroupement de prêts, même si vous allez devoir le convaincre de vous faire confiance.

Il est utile de savoir que votre situation sera jugée plus favorable par la banque dans le cas où vous seriez à la fois FICP et propriétaire d’un bien immobilier. Cela n’est pas le cas lorsque la seconde condition n’est pas remplie, car obtenir un rachat de crédit FICP en étant locataire, n’est pas chose aisée. Il en est ainsi, car aucune garantie ne peut être produite en cas d’incident de paiement.

Contrairement à cette situation, vous êtes d’office fiché au FICP lorsque vous informez la Banque de France de votre surendettement (second cas), bien que votre dossier n’ait pas encore été étudié. C’est une situation considérée comme intolérable par les organismes de prêt pour obtenir un rachat de crédit FICP.

À lire aussi :   Fonctionnaires, optimisez votre rachat de crédit

En effet, une fois votre dossier accepté, la Commission de surendettement va élaborer un plan conventionnel de redressement dont la durée varie en fonction de votre situation (maximum 8 ans). Ce plan vise à vous aider à sortir de votre surendettement et interdit les organismes de crédit de vous octroyer un nouveau prêt, rachat de crédits compris. La meilleure alternative pour vous, reste la régularisation au plus vite de votre situation.

Les étapes pour procéder au rachat de prêt avec fichage au FICP

Pour éviter d’en arriver au surendettement, un rachat de crédit pour FICP est parfois la solution de la dernière chance. Cependant, il est très souvent difficile, voire impossible d’obtenir un crédit auprès des établissements bancaires. Si les banques classiques sont souvent réticentes, certaines sociétés de crédit se sont toutefois spécialisées dans le secteur très spécifique du crédit aux emprunteurs FICP.

Opérer une simulation de rachat de crédit

Dans le but de trouver l’organisme bancaire qui vous convient le mieux, vous pouvez faire une simulation de rachat de crédit en surendettement ou faire appel à un courtier. Sachez cependant que si vous avez été déclaré en situation de surendettement par la Banque de France et êtes inscrit au FICP, la banque n’aura même pas le droit de racheter ou de regrouper vos crédits.

Fournir des pièces justificatives et le meilleur dossier possible 

Une fois que vous avez déterminé, grâce à la précédente simulation, votre organisme bancaire, vous allez devoir entrer en contact avec ce dernier. Pour cela, des documents doivent être apportés dans le but de pousser la structure financière à vous faire confiance.

Lors de la prise de contact avec la banque ou l’organisme de crédit, les documents suivants vous seront demandés pour l’étude de votre situation :

  • le détail de vos revenus et de votre patrimoine immobilier
  • votre ancienneté professionnelle
  • l’analyse de vos charges récurrentes et non récurrentes
  • la présence d’un apport personnel, garantie bancaire ou hypothèque
  • votre niveau d’endettement avant le regroupement des prêts

Il vous faut garder à l’esprit qu’uniquement les crédits à la consommation et les emprunts immobiliers sont les prêts pouvant être éligibles au rachat de crédit FICP. Compte tenu de cela et de votre dossier, la banque statuera sur votre niveau de surendettement et sur l’opportunité du rachat de crédit.

Si vous êtes propriétaire FICP d’un bien immobilier, votre dossier sera valorisé, car vous disposez d’une garantie d’hypothèque en cas de défaut de paiement. Si vous sollicitez un rachat de crédit FICP pour locataire, votre demande risque d’être rejetée. La régularisation rapide de votre situation reste alors votre unique porte de sortie.

À lire aussi :   Rachat de crédit avec mauvais relevé de compte : comment faire ?

Toutefois, il vous est possible de faire appel à vos proches (propriétaires de biens immobiliers) pour qu’ils se portent cautions hypothécaires. Cela constitue tout de même une opération risquée. Enfin, solliciter un rachat de crédit FICP quand on est fonctionnaire représente un atout non négligeable. Il est fortement recommandé d’insister sur ce point dans votre dossier, car cela pourrait faire pencher la balance en votre faveur.

Trois astuces à suivre avant de solliciter un rachat de crédit urgent pour FICP

Le rachat de crédit consiste à regrouper toutes les dettes de l’emprunteur en un seul remboursement. Lorsque vous êtes FICP, tout dépendra alors de la situation dans laquelle vous vous trouvez. Pour ce faire, les trois astuces ci-dessous vous aideront à obtenir votre rachat de crédit :

  1. Étant dans une situation financière délicate, il est conseillé de recourir au rachat de crédit avant d’être déclaré en surendettement ou interdit bancaire. En effet, si la Banque de France vous déclare en surendettement, il est alors interdit de vous prêter de l’argent, même s’il s’agit d’un regroupement de crédit. Le rachat de crédit a donc l’avantage de vous permettre de rebondir en regroupant vos mensualités et d’éviter la procédure de surendettement ou d’interdit bancaire avec la Banque de France.
  2. Avant de signer pour un rachat de crédit, si vous êtes fiché à la Banque de France, vous devez veiller à ce que les frais de rachat ne viennent pas alourdir la facture. Ils concernent principalement ceux du mandat du courtier, ceux du dossier de l’organisme prêteur ainsi que les pénalités de remboursement anticipé.
  3. Lorsque l’on est FICP, le taux du rachat de crédit n’est pas le même selon qu’il s’agit d’un rachat de crédit immobilier ou à la consommation. Si votre dette immobilière atteint les 60 % du capital restant dû, c’est un taux immobilier qui sera appliqué. Or, la différence entre les taux immobiliers et les taux des prêts à la consommation peuvent varier du simple au double. Les propriétaires sont donc plus à même d’éviter le surendettement en faisant racheter tous leurs crédits que les locataires qui disposent de moins de garanties.
➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)