Rachat de crédit si fiché Banque de France : possible ?

Banque

Le fichage à la Banque de France est une situation contraignante qui limite les possibilités de la personne fichée. Toutefois, certains ont besoin d’un rachat de crédit afin de pouvoir regrouper leurs crédits au meilleur taux. Est-il alors possible d’opérer un rachat de crédit si l’on est fiché à la Banque de France ? Cet article vous le fera savoir.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Être fiché à la Banque de France, c’est quoi ?

Une personne peut être inscrite dans les fichiers de la Banque de France pour plusieurs raisons. S’il a rencontré des difficultés à rembourser son crédit, s’il a émis un chèque sans provision ou utilisé sa carte bancaire de manière excessive. Tous ces risques sont répréhensibles et peuvent conduire à une inscription sur le fichier des interdits bancaires.

Faire partie de cette liste n’est pas sans conséquence. Une personne fichée à la Banque de France va être fortement contrainte dans sa vie de tous les jours. Dès son inscription, la banque a le droit de demander le retrait du chéquier et de sa carte bleue. Celle-ci peut également être privée de son droit de découvert.

Par la même occasion, un fichage à la Banque de France peut justifier le refus d’un rachat de crédit, et d’une demande de financement plus généralement, dans la plupart des banques. Même si le dossier de rachat de crédit est déposé auprès d’une banque qui accepte facilement un rachat de crédit, cet organisme va tenir compte du fichage de la Banque de France. 

Les différents types de fichage à la Banque de France

Les différents types de fichage correspondent à trois registres de la banque dans lesquels les classifications sont faites. La banque va distinguer ces 3 registres en fonction de l’origine de l’interdit bancaire. Chacun de ces trois fichiers possède ses propres spécificités. Il s’agit du :

Fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP)

Sont incluses dans ce registre, toutes les personnes qui se sont retrouvées en incapacité de rembourser leur emprunt ou les personnes surendettées. Trois raisons justifient leur inscription au fichier des incidents de remboursement des crédits aux particuliers (FICP). Ce sont :

  • le non-remboursement de deux mensualités de façon consécutive
  • le remplissage d’un dossier de surendettement
  • ne pas avoir soldé son découvert durant plus de 60 jours
À lire aussi :   Tout savoir sur le remboursement par anticipation d'un prêt

Ce fichage limite les particuliers possédant des difficultés à rembourser leurs dettes de souscrire un nouveau crédit. Avant que cette procédure ne soit lancée, la banque a l’obligation de vous avertir en cas d’inscription au fichier de la Banque de France.

Fichier Central des Chèques (FCC) 

Ici, sont enregistrées les personnes ayant l’interdiction d’émettre des chèques ou de faire usage de leur carte bancaire sans une interrogation systématique du solde du compte. Les raisons d’inscription à ce fichier sont l’utilisation abusive de la carte bancaire hors provision et l’émission d’un chèque débité sans provision.

La durée d’inscription au fichier central des chèques dépend de la raison du fichage. Elle est de 5 ans pour l’émission d’un chèque sans provision, et de 2 ans pour l’utilisation excessive de la carte bleue.

Fichier National des Chèques Irréguliers (FNCI)

Consultable, uniquement par les services bancaires, le fichier national des chèques irréguliers regroupe les informations bancaires des comptes ouverts par une personne soumise à l’interdiction d’émettre des chèques, mais pas seulement. Il y figure également les références des comptes clos ainsi que les déclarations d’opposition pour perte ou vol de chèques.

Le fichage à la Banque de France : une limite au rachat de crédit ?

Il faut dire que les organismes prêteurs sollicités dans le cadre d’une demande de regroupement de prêts sont méticuleux. En effet, ces derniers n’hésitent pas à consulter les fichiers de la Banque de France afin de s’informer sur la situation financière du demandeur.

Il est donc très difficile d’avoir accès au regroupement de crédits en étant fiché FICP. Ceci, parce que la banque vérifie si la situation de l’emprunteur peut lui permettre d’assurer le remboursement du nouveau crédit. De plus, être fiché FICP est un frein à l’obtention d’un nouveau financement. Mais il est possible sous certaines conditions d’avoir recours au rachat de crédit pour FICP en étant fiché. 

Est-il possible de faire un rachat de crédits quand on est fiché à la Banque de France ?

En votre qualité de locataire, vous devez savoir à l’avance qu’effectuer un rachat de crédit en étant inscrit au FICP ou au FCC n’est pas possible. Ceci, en raison de l’absence de solides garanties. La régularisation de votre situation bancaire constitue votre seule alternative dans ce cas. Lorsque vous jouissez du statut de propriétaire d’un bien immobilier par contre, vous pouvez prétendre au rachat de crédit FICP.

En effet, certains organismes acceptent de vous accorder le financement en contrepartie de la mise en hypothèque de votre bien immobilier. Ainsi, seuls les emprunteurs propriétaires ont accès au rachat de crédit en étant inscrits au FICP. Le fichage FICP est donc un frein à l’obtention d’un rachat de crédit de consommation ou hypothécaire même si dans le second cas, il existe quelques solutions restreintes.

À lire aussi :   Comment se déroule un rachat de crédit sur une banque en ligne ?

Comment obtenir un rachat de crédit quand on est fiché à la Banque de France ? 

Toutes les banques ne proposent pas un rachat de crédit aux personnes fichées à la Banque de France. Pour les trouver, vous devez donc faire le tour des établissements et vérifier que vous correspondez bien aux critères fixés. Pour ce faire, vous pouvez :

Utiliser les moyens modernes

Vous pouvez y parvenir en faisant un comparatif des différents organismes sur le marché. Cela vous permettra d’identifier les organismes qu’il vous faut. Certains sont en effet plus souples dans leurs critères d’admission au rachat de crédit FICP. Pour vous aider à trouver un tel acteur, vous pouvez vous servir d’un comparateur d’offres de rachat de crédit FICP. Cet outil est gratuit, accessible en ligne, et d’utilisation anonyme.

Faire appel à un courtier

Pour éviter de faire le tour des banques une à une, ce qui se révèle être chronophage, vous pouvez faire appel à un courtier spécialisé en la matière. Cet expert en rachat de crédits saura vous diriger vers l’établissement capable de vous financer. Vous devez cependant vous assurer d’être en mesure de payer les services de ce professionnel, car ses services ne seront pas gratuits.

Solliciter le rachat de crédit

Le rachat de crédit permet de regrouper plusieurs dettes en un seul prêt à taux réduit. Le nouveau crédit est adapté à votre situation. La durée de prêt est allongée, la mensualité baissée, afin de donner de l’air à votre budget. Il faut cependant souligner que cette opération ne peut être destinée à lever le fichage auprès de la Banque de France.

Le rachat de crédit doit être effectué en amont, car il devient impossible d’y souscrire si vous avez déjà déposé un dossier de surendettement.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)