Rachat de crédit possible pour FICP ? Comment ?

Calcul de rachat de crédit

Le rachat de crédit est une restructuration des emprunts effectués auprès de différentes institutions bancaires. Ces crédits à taux différents seront alors regroupés en un seul pour un taux et une mensualité unique. Cependant, pour certains profils d’emprunteurs, le rachat de crédit peut être difficile. C’est le cas notamment lorsque le demandeur est fiché au FICP. Bien que cela puisse être compliqué, l’obtention d’un regroupement de crédits dans un tel cas n’est pas impossible. Suivez donc les astuces proposées ici pour en savoir plus sur le rachat de crédit FICP.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit de Rachat de Crédit !

Le rachat de crédit est possible pour FICP

Lorsque vous êtes fiché au FICP, vous ne trouverez pas une banque qui accepte facilement un rachat de crédit. En effet, le fichier national des incidents de remboursements des crédits aux particuliers est un répertoire détenu par la Banque de France. Il y est recensé les emprunteurs qui ont eu des incidents liés au remboursement de leurs emprunts. 

Par exemple, lorsque vous avez un découvert bancaire ou que vous n’avez pas honoré vos mensualités de remboursement de prêt, vous serez inscrit au FICP. C’est donc un profil à risque pour lequel la banque reste généralement réticente quant à l’octroi d’un prêt.

Cependant, lorsque vous avez les bons arguments, vous pourrez convaincre l’institution de prêt pour le rachat demandé. Par exemple, un emprunteur qui est propriétaire d’un logement dispose déjà d’une garantie de remboursement. Il pourra alors opter pour le rachat de crédit FICP avec garantie.

Par contre, un emprunteur fiché au FICP qui de plus est un locataire aura moins de chances d’obtenir une restructuration de ses dettes. Par ailleurs, la stabilité de votre situation professionnelle peut être un argument solide pour convaincre la banque. Si vous êtes un fonctionnaire ou un salarié avec CDI, vous serez plus crédible aux yeux de l’institution bancaire qu’un chômeur. 

Vos antécédents bancaires peuvent aussi peser dans la balance. Lorsqu’ils sont intéressants, vous aurez plus de chances d’avoir un avis favorable de la banque.

Faire appel à un courtier pour obtenir un rachat de crédit FICP

D’entrée, il convient de rappeler que le rachat de crédit FICP est un financement remboursable. C’est une opération qui répond aux mêmes exigences qu’un regroupement de crédit classique. En cela, le premier but doit être d’obtenir un taux d’intérêt plus avantageux pour le remboursement. 

À lire également :   Rachat de crédit : quels sont les pièges à éviter ?

Vérifiez donc les conditions proposées par l’institution bancaire pour avoir un crédit qui allège votre budget. Pour aller loin, le regroupement de crédit FICP peut aussi aider le souscripteur à financer un projet. Pour optimiser vos chances d’avoir un rachat de crédit favorable à votre profil, faites appel à un intermédiaire d’opérations bancaires (IOB). 

En effet, le courtier est le prestataire qui interagit avec l’établissement bancaire pour vous permettre d’avoir un crédit qui convient à votre profil. Le courtier vous aide d’abord à faire une simulation afin d’identifier les offres qui conviennent à votre situation personnelle et celle financière. 

Le courtier est aussi la référence pour vous aider à constituer un dossier de demande de rachat complet. Pour recevoir un avis favorable de la banque, il faut que le dossier soit complet et qu’il présente plusieurs justificatifs. Il faut donc fournir le document qui justifie votre identité et votre situation personnelle. Pour justifier votre situation financière, vos relevés bancaires seront nécessaires. 

Le courtier vous accompagne aussi pour toutes les formalités administratives liées à votre demande jusqu’à son aboutissement. Bien entendu, ce professionnel vous met en contact avec les meilleurs établissements qui proposent le rachat de crédit FICP. 

Il peut s’agit des organismes de prêt classiques, des enseignes spécialisées ou des banques en ligne. Le courtier a généralement un carnet d’adresses assez bien fourni.

La procédure pour obtenir un rachat de crédit FICP

Outre le fait de recourir à l’expertise d’un courtier, il faut aussi respecter la procédure. Celle-ci peut présenter certaines différences selon votre situation personnelle. En cela, le rachat de crédit FICP propriétaire n’aura pas les mêmes exigences que le rachat de crédit FICP locataire.

Avec le statut de propriétaire, vous pourrez bénéficier d’un rachat de crédit hypothécaire pour la restructuration de vos dettes. Toutefois, vous devez vous attendre à un ratio plus faible avec votre inscription au FICP. De même, les taux de rachat sont généralement élevés et la durée de remboursement du prêt est plus courte. 

L’accès au rachat de crédit est certes restreint avec un profil enregistré au FICP. Cependant, avec l’intermédiation d’un courtier, les négociations se feront plus facilement. Dans le cas du rachat de crédit FICP locataire, il faut présenter des garanties assez solides. 

À lire également :   Qu'est ce qu'un rachat crédit ?

C’est la seule manière de convaincre la banque. Par exemple, si c’est la première fois que vous demandez un rachat, vous aurez plus de chances de l’obtenir. De plus, si vous n’êtes pas en situation de surendettement (avec un taux de remboursement supérieur à 33 % de votre reste à vivre), vous serez plus crédible. 

L’assurance crédit

Comme pour toutes les autres formes de crédits (immobilier, consommation, personnel…), l’institution bancaire peut exiger un contrat d’assurance crédit. Il s’agit d’une garantie pour le prêteur en ce qui concerne le remboursement des mensualités en cas de manquement du souscripteur. L’assurance couvrira alors les défauts de paiement.

Vous aurez le choix entre une assurance de groupe et la délégation d’assurance. La deuxième option est la plus avantageuse puisqu’elle vous permet de trouver le contrat d’assurance qui répond exactement à vos besoins. Là encore, l’intervention du courtier sera d’une aide précieuse. 

Cela vous permettra de trouver l’assurance crédit qui présente le meilleur rapport couvertures/prix. Cela constitue un bon argument pour convaincre le prêteur lorsque vous êtes un emprunteur fiché FICP. Toutefois, si en plus d’être inscrit au FICP, vous êtes interdit bancaire, il serait quasiment impossible d’obtenir le rachat de crédit demandé. La non-solvabilité du prêt apparaîtra alors évidente pour la banque.

En définitive, vous pouvez obtenir un rachat de crédit lorsque vous êtes fiché FICP. Cependant, il est difficile de convaincre la banque de votre solvabilité dans une telle situation. Pour cela, certaines conditions relatives à votre situation personnelle et à votre santé financière peuvent vous aider. 

Quoi qu’il en soit, vous aurez tout intérêt à contacter un IOB. C’est le partenaire fiable qui vous suivra tout au long du processus de demande de restructuration de vos dettes.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit de Rachat de Crédit !

Amandine Carpentier