Comment fonctionne un remboursement anticipé de crédit immobilier ?

remboursement anticipe credit

Lorsque quelqu’un souscrit à un prêt immobilier, cela sous-entend qu’il est en mesure de le rembourser. Généralement, le remboursement se fait selon un calendrier très précis et connu à l’avance. Cependant, il arrive parfois que la situation financière d’un emprunteur change brusquement. Ce changement peut être dû à un héritage, une promotion ou une vente de bien. Tout compte fait, cela peut inciter le contractant à vouloir procéder au remboursement anticipé de son crédit immobilier . Comment cela se déroule-t-il ?

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Prêt immobilier : en quoi consiste un remboursement anticipé ?

Contracter un prêt immobilier est en réalité un engagement. Cet engagement va à l’endroit de la structure ayant accepté de vous faire confiance en vous octroyant un prêt. En effet, d’une façon régulière et tous les mois, au moment de la signature du contrat, le contractant s’engage à rembourser le prêt immobilier majoré d’intérêts. Cependant, le remboursement anticipé n’est rien d’autre que la réduction de la durée de remboursement prévu au départ. Alors, il peut être effectué sous deux formes distinctes :

  • Le remboursement anticipé partiel ;
  • Le remboursement anticipé total.

Toutefois, en optant pour le remboursement anticipé partiel, il est possible de choisir le montant à rembourser en prenant soin bien sûr de payer au moins 10% du montant initial. Il faut noter que prendre la décision de procéder à un remboursement anticipé de prêt immobilier , c’est réduire le montant des intérêts à rembourser.

remboursement credit

Quels sont les frais à payer pour un remboursement anticipé ?

Rembourser un prêt de façon anticipée est une très bonne chose, mais cela implique le paiement de certains frais qu’il faut connaître. Il faut noter que ce n’est jamais un plaisir pour une banque de voir un client s’acquitter d’un emprunt en moins de temps par rapport à ce qui a été prévu dans le contrat. Cela est tout à fait normal puisque le taux d’intérêt prévu au départ est considérablement réduit suivant l’assurance et la forme de remboursement anticipé choisie.

Cependant, dans le but de compenser cette perte, la majorité des banques exigent des indemnités de remboursement anticipé (IRA). Toutefois, le contractant a la possibilité de négocier la suppression des frais lors de la signature du contrat de prêt ou même au cours de l’exercice du crédit. En échange, une augmentation des mensualités sera appliquée au contrat. Il faut noter également que les pénalités de remboursement sont d’une façon générale calculées en fonction du montant initial de l’emprunt. Mais peu importe le cas, ce montant ne peut dépasser 3 % du capital restant dû et 6 mois d’intérêts calculés au taux moyen de l’emprunt.

À lire également :   Quelle assurance de prêt immobilier pour un fonctionnaire ?

Remboursement par anticipation : les prêts sans frais ?

Il existe certains cas particuliers où le remboursement par anticipation d’un prêt immobilier n’engage aucune indemnité. Ces cas particuliers sont régis par la loi n° 99-532 du 25 juin 1999 qui stipule qu’au cas où vous vendrez votre logement suite à un changement de lieu de travail, en cas de décès ou en cas de licenciement, vous serez exempté d’indemnité lorsque vous décidez de payer de manière anticipée votre prêt immobilier . Pour les prêts étalés sur une longue durée, les indemnités ne sont plus trop imposées.

Cependant, il existe certains cas particuliers pour lesquels les frais ne sont pas exigés. On distingue :

Prêts à taux variable

Dans ce cas précis, l’indemnité peut être majorée des intérêts compensateurs. Mais cela dépend d’une structure bancaire à une autre. Il faudrait mieux se rapprocher de sa structure pour plus d’information.

Rachat de crédit immobilier

Il peut arriver de souscrire à un crédit immobilier à un taux élevé avant que ce dernier ne baisse fortement. Cependant, la structure qui vous a octroyé le prêt en question n’acceptera pas de revoir les termes du contrat. Il acceptera par contre de négocier avec une autre structure bancaire qui se chargera de racheter votre prêt en vue de vous en proposer un meilleur et plus avantageux.

De même, lorsque vous vendez votre logement pour en acquérir un autre, vous êtes à l’abri des indemnités.

remboursement anticipe

Comment s’effectue le calcul du remboursement anticipé d’un prêt immobilier ?

Avant de vous lancer dans un projet de remboursement anticipé de prêt immobilier , il faut évaluer le procédé en vous servant d’un simulateur. C’est un outil qui permet de calculer promptement les pénalités liées au remboursement anticipé suivant bien sûr les modalités du prêt en question. Il existe deux manières d’estimer ses indemnités de remboursement anticipé qu’il faut connaître avant de faire une estimation par soi-même. Il s’agit soit d’un équivalent de 6 mois d’intérêt ou d’un équivalent de 3% du capital dû.

À lire également :   Crédit immobilier pour fonctionnaire : qu'est-ce qui change ?

Pour être plus explicite, lorsque vous prenez le cas d’un prêt immobilier de 500 000€ au taux de 4 % avec un capital restant dû de 200 000 €, voici comment calculer les indemnités ou pénalités :

  • Pour 6 mois d’intérêt à 4 % : (200 000 x 4)/100 x 6/12 ça fait un total de 4 000 € ;
  • Pour 3 % du capital restant dû : (200 000 x 3)/100 ça fait un total de 6 000 €.

Vu ces deux méthodes, il est évident que la première est plus favorable pour l’emprunteur.

Rembourser un crédit par anticipation : voici quelques conseils

Dans l’évolution actuelle du monde où le coût de la vie s’élève de jour en jour et que les taux d’intérêt d’un crédit sont au-dessus du niveau de vie, opter pour un remboursement anticipé est très avantageux. Toutefois, il faudra évaluer le pour et le contre et se servir également du simulateur en prenant soin d’essayer chaque méthode.

Selon que le remboursement soit lancé au début comme à la fin, le taux appliqué ne serait pas le même. Les intérêts sont naturellement plus importants au début qu’à la fin. De même, plus le taux d’intérêt du crédit est important et plus importante sera la durée du prêt et par conséquent, le remboursement anticipé sera plus avantageux. Toutefois, lorsqu’il ne vous reste que quelques années de crédit à payer, il n’est pas nécessaire d’avoir recours au remboursement anticipé. Ou du moins, le remboursement anticipé dans ce cas ne s’avère pas avantageux.

Le remboursement anticipé offre plusieurs avantages pour peu que vous ne soyez pas à la fin de l ‘échéancier de remboursement . De plus, prenez le temps de toujours faire une simulation avant de vous lancer.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Amandine Carpentier