Quels sont les avantages d’être primo-accédant ?

primo ascendant

Obtenir un patrimoine ou encore avoir un logement uniquement à vous, les avantages à acquérir une résidence sont nombreux. S’il s’agit de votre premier bien immobilier, vous êtes un primo-accédant. Découvrez dans cet article quels sont les avantages à être primo-accédant.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Les avantages du statut de primo-accédant

Être primo-accédant permet de bénéficier de nombreux avantages.

Votre profil est favorisé par les banques

Si cela concerne l’acquisition de votre première résidence principale, il est fort probable que vous soyez un jeune emprunteur. Il est question d’un profil particulièrement valorisé par les banques, car le prêt immobilier est un moyen pour eux de fidéliser les clients sur le long terme.

Néanmoins, votre âge constitue un élément très bénéfique pour les assurances, parce qu’il s’agit de l’un des coûts les plus élevés d’un emprunt. En effet, les primes d’assurance mensuelles peuvent être définies par un taux, pour lequel plusieurs critères sont considérés afin d’en déduire le risque que vous pouvez représenter pour l’assurance.

Accès au prêt à 110 %

Détenir le statut de primo-accédant vous permet, chez certaines banques, d’obtenir un prêt sans apport, c’est-à-dire un financement à 110 %. Ceci est un bénéfice intéressant, car certaines banques requièrent un apport de 10 % de la valeur du bien approximativement pour qu’un crédit immobilier vous soit octroyé. Certaines banques comprennent qu’en raison de votre situation ou de votre âge, vous n’avez peut-être pas eu le temps d’épargner.

Une économie sur les frais 

Vous pouvez également bénéficier d’une réduction sur certains frais de la part de certaines banques dès que vous avez le statut de primo-accédant. C’est pour cela que les banques ont de nombreux intérêts à vous garder parmi leurs clients, en raison de votre jeune âge et grâce au fait qu’il s’agisse de votre premier achat immobilier.

À lire également :   Comment trouver la meilleure offre d'un crédit sans apport ?

Par exemple, des frais de dossier peuvent être offerts par certaines banques. Ces banques peuvent par ailleurs proposer divers produits adaptés aux jeunes.

Néanmoins, bien que les personnes les plus jeunes soient des primo-accédants, tous les primo-accédants ne sont pas jeunes. Les offres peuvent donc varier selon l’organisme, selon votre profil.

Un accompagnement par le courtier immobilier

Vous pouvez contacter un courtier immobilier dès que vous êtes primo-accédant. Il s’agit d’une aide à prendre en compte, car vous serez accompagné pour la conception de votre dossier. Par ailleurs, le courtier en immobilier a pour rôle de négocier à votre place auprès de la banque afin d’obtenir que votre emprunt s’effectue dans les conditions les plus favorables.

Les aides accordées aux primo-accédants

Le primo-accédant pourra également bénéficier d’aides dans l’acquisition de son premier bien immobilier, telles que le prêt à taux zéro ou le prêt accession sociale.

Le prêt à taux zéro

Autrement nommé PTZ, le prêt à taux zéro est une aide de l’état qui permet notamment d’effectuer l’emprunt d’une somme, avec un taux à 0%. Ici, c’est l’État qui doit financer de manière directe les intérêts auprès de la banque.

Néanmoins, cette aide est octroyée selon certaines conditions, dont celle de ne pas avoir été propriétaire de son domicile durant les deux dernières années.

De plus, les revenus ne doivent pas excéder un niveau maximum. Le prêt sera fixé selon votre foyer fiscal et la zone de votre futur bien.

Par ailleurs, le prêt à taux zéro n’est réservé qu’à l’achat d’une résidence principale. Le bien acquis doit devenir votre principale résidence un an après que les travaux soient achevés ou son acquisition.

Le prêt accession sociale

Cette aide a quelques points communs avec le prêt à taux zéro. En effet, à l’instar du PTZ, le Prêt Accession Sociale permet notamment de :

  • Favoriser l’accès à la propriété, prioritairement aux foyers qui possèdent des revenus qui n’excèdent pas un certain seuil.
  • Financer la construction ou l’acquisition d’un bien (résidence principale).
À lire également :   Comment faire une demande de crédit ?

Cette aide peut se rembourser entre 5 et 35 ans. Il est possible d’effectuer un dossier pour en bénéficier auprès d’une des banques qui ont une convention avec l’État. Le taux peut changer d’un établissement prêteur à un autre. Il est également possible de bénéficier de l’aide personnalisée au logement (APL) avec le prêt accession social, qui permet également d’obtenir une réduction des frais de notaire. Vous connaissez maintenant tous les avantages qu’il y a à être primo-accédant !

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Amandine Carpentier