Crédit commercial ou crédit bancaire : différences, avantages et inconvénients

credit commercial

Vous voulez un financement pour la mise en œuvre de votre projet d’entreprise, mais vous hésitez entre le crédit commercial et le crédit bancaire.  Les deux types de prêts sont dédiés au même objectif. Leur processus d’octroi et les conditions de remboursement sont différents pour le crédit commercial et le crédit bancaire.

Le crédit commercial est un prêt entre deux entreprises. Son délai de remboursement est court. Il dépanne les entreprises quand elles n’ont pas de liquidité disponible de suite.  La souscription à ce type de crédit demande que le souscripteur soit solvable et s’avère compliquée pour les jeunes entreprises.

Le crédit bancaire est un prêt qu’une banque octroie à son client. Il est accessible aux entreprises et aux privés. Ce prêt est débloqué rapidement et est intéressant en cas de besoins urgents de financement. Les taux d’intérêts des crédits bancaires sont fixes. Leur montant, cependant, peut augmenter le montant du crédit.

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Crédit commercial : qu’est-ce que c’est ?

Le crédit commercial est un crédit octroyé par une entreprise à une autre entreprise ou à une personne morale. C’est un arrangement mutuel qui avantage les deux parties. 

Le crédit commercial permet à un fournisseur de marchandises de fournir à un acheteur, des produits dont il a besoin, sans que ce dernier ne dispose de liquidité. 

Le crédit commercial est moins formel, contrairement à un prêt bancaire. Il existe des conditions encadrant l’octroi d’un crédit commercial. Le délai de remboursement de ce crédit est court et bien déterminé. Il est de 30 jours.

Avant d’accorder le crédit commercial, le prêteur ou le fournisseur se renseigne sur le risque financier de l’entreprise bénéficiaire. Il s’assure que le client est solvable. 

La société qui accorde le prêt peut être une banque ou un intermédiaire qui n’opère pas dans le secteur bancaire. Les entreprises qui peuvent bénéficier de ce prêt sont : les sociétés à responsabilité limitée (SARL), les sociétés par actions (SA), les coopératives, les fondations et les associations.

Crédit bancaire : qu’est-ce que c’est ?

Un crédit bancaire est un montant prêté à un client. Il peut être une entreprise ou un privé. 

Cette somme sert à financer un projet personnel ou professionnel de grande envergure dans différents domaines (bâtiment, travaux publics, technologie, médecine, …). Les conditions de remboursement d’un crédit bancaire dépendent du client. 

Les modalités de prêt, pour un privé, permettent de rembourser le prêt en fonction de ses capacités et selon son rythme. Le délai de remboursement d’un crédit commercial est court. 

À lire également :   Combien font 84 mois en années ?

Le crédit bancaire peut être remboursé sur une période de 12 à 120 mois. 

Le délai de remboursement dépend du type de crédit bancaire. Il existe plusieurs prêts bancaires. Le crédit à la consommation est celui qui possède un délai de remboursement court.

Son échéance ne dépasse pas 6 mois. Le prêt bancaire qui offre une longue échéance de remboursement est le crédit immobilier. Sa durée de remboursement s’étale sur 30 ans.

Un crédit bancaire est constitué :

  • Du capital emprunté : il s’agit du montant nécessaire pour la réalisation d’un projet. On parle du prix pour la vente d’un bien convoité dans le cas d’un investissement immobilier ;
  • Un taux d’intérêt : c’est le pourcentage que perçoit l’organisme prêteur. Le taux d’intérêt est connu d’avance et fixé selon le risque présenté par le projet ;
  • Des mensualités : il s’agit de la durée de remboursement du capital emprunté convenu lors de l’octroi du crédit. La durée de l’échéance peut être raccourcie en procédant à un remboursement anticipé.

Des indemnités de remboursement anticipé sont appliquées dans ce cas. La durée de l’échéance peut être élargie. Cette option est possible dans le cas d’un rachat de crédit. 

Ce choix permet de réduire les mensualités et de regrouper les emprunts.

Quels sont les avantages du crédit commercial  ?

avantages credit commercial

Les avantages du crédit commercial varient selon la position de l’entreprise. Le prêteur ou le bénéficiaire peuvent en tirer profit

Le crédit commercial donne un avantage concurrentiel 

L’achat de marchandises à crédit permet au bénéficiaire d’avoir une longueur d’avance sur les entreprises concurrentes qui ne disposent pas de liquidité avant approvisionnement. 

Le crédit commercial permet à l’entreprise d’être servie à tout moment, même si sa situation financière est instable. L’entreprise peut alors s’adapter aux exigences du marché et être plus flexible.

Le crédit commercial permet d’être approvisionné sans disposer de la liquidité

Le principal avantage du crédit commercial pour une entreprise est la possibilité d’acheter les marchandises sans déposer de liquidité auprès de son fournisseur.

Vous pouvez faire face aux pics de demande et gérer les périodes à faible demande sur le marché en contrôlant entièrement vos stocks. 

Les entreprises qui remboursent rapidement leur crédit peuvent bénéficier d’une réduction sur les marchandises. Cela solidifie la relation commerciale entre le fournisseur et l’acheteur. 

Quels sont les inconvénients du crédit commercial  ?

Les inconvénients du crédit commercial sont moins importants pour le prêteur ou pour le bénéficiaire. 

Le crédit commercial est difficilement accessible aux nouvelles entreprises

Le prêt commercial est la meilleure option pour les jeunes pousses qui n’ont pas les moyens financiers nécessaires. L’achat des marchandises sans paiement anticipé leur permet de démarrer leur activité. 

C’est compliqué pour les jeunes entreprises d’obtenir un crédit commercial faute d’un historique commercial cohérent. Les fournisseurs imposent des conditions de remboursement intenables pour ces entreprises. 

Si votre entreprise excède le délai de paiement convenu, elle pourrait faire face à des poursuites judiciaires.

À lire également :   Quelle est la définition du taux TAEG ?

Les pénalités et les intérêts coûtent cher en cas de mauvaise gestion

Le crédit commercial est perçu comme de « l’argent gratuit ». Lorsque le délai de remboursement fixé n’est pas respecté, « l’argent gratuit » peut devenir une dette qui pour votre entreprise. 

Dans les contrats de crédit commercial, le prêteur insère des pénalités en cas de retard de remboursement. Lorsque vous dépassez l’échéance fixée, le crédit non remboursé génère des coûts importants.

incovenients credit commercial

Crédit bancaire : quels sont les avantages ?

Les avantages offerts par un crédit bancaire sont nombreux :

  • La gestion libre de la somme prêtée ;
  • Les taux d’intérêt fixes ;
  • Un financement rapide.

La gestion libre de la somme prêtée

Le bénéficiaire du prêt bancaire n’est pas obligé de donner les raisons de sa demande. Après avoir constaté le versement de l’intégralité de la somme demandée sur son compte, il est libre de gérer son argent comme il le souhaite. 

Il peut l’investir dans des micro-projets ou dans des projets d’envergure.

Les taux d’intérêt fixes

Le crédit bancaire est pour la banque un moyen de vous vendre un produit financier qui génère des intérêts. Ce sont ces derniers qui intéressent la banque.

Le taux d’intérêt est fixe pour les crédits bancaires. Le coût de votre crédit est connu dès le départ. Cela vous permet de gérer votre budget à votre guise.

Un financement rapide

Le crédit bancaire est l’option idéale pour obtenir un financement rapide. Lorsque la demande de prêt est acceptée, le montant est versé sur votre compte dans un délai de 14 jours.

Crédit bancaire : quels sont les inconvénients ?

Le taux d’intérêt augmente la totalité du crédit bancaire pour les clients privés. Cela crée un surendettement en cas de mauvaise gestion. Le prêt renouvelable en est un exemple type. 

C’est une offre attirante, mais le risque d’endettement est élevé. Les taux d’intérêt fixés pour les crédits à la consommation sont énormes. Vous augmentez vos charges fixes en payant les mensualités au-delà du délai fixé. 

Pour les entreprises, le risque du non-remboursement de crédit bancaire est élevé. La société peut déposer le bilan, dans les cas extrêmes, si le projet pour lequel le prêt a été contracté ne marche plus. En cas du non-remboursement, le créancier peut lancer des poursuites judiciaires contre vous. 

➜ Réalisez des Économies grâce à notre Comparateur Gratuit en ligne !

Amandine Carpentier