Peut-on souscrire à un prêt immobilier sans assurance ?

Assurance de pret immobilier

L’assurance emprunteur est l’une des conditions généralement exigées par les banques pour octroyer un prêt immobilier. Cependant, il est fréquent de constater que tout le monde n’est pas éligible à cette assurance selon bon nombre d’assureurs. Peut-on souscrire à un prêt immobilier sans assurance ? Il est temps de répondre à cette question.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

À quoi sert l’assurance dans un prêt immobilier ?

L’assurance emprunteur dans un prêt immobilier représente une garantie pour l’assuré dans le cas où il ne parviendrait pas à rembourser son dû. Elle prend en charge le remboursement des mensualités relatives au crédit immobilier, s’il y a un changement important de la situation de l’individu. Il peut s’agir d’un décès, d’un problème de santé, d’invalidité, d’une maladie grave qui l’empêcherait de poursuivre le remboursement de son prêt. Dans ces cas, l’assureur paye la totalité ou une partie de la dette de l’assuré. 

Par ailleurs, il faut savoir que vous pouvez, soit souscrire au contrat d’assurance de la banque ou à celui d’une compagnie d’assurance. Dans tous les cas, les garanties proposées par ces différents organismes sont plus ou moins équivalentes. Selon votre âge, votre situation professionnelle et votre santé, vous pouvez donc choisir le contrat d’assurance qui vous convient le plus. 

L’assurance, est-elle obligatoire pour souscrire à un prêt immobilier ?

Il n’existe aucun texte ou loi qui oblige une personne à souscrire à une assurance emprunteur avant de faire un prêt immobilier. Vous êtes donc bel et bien en mesure de faire votre crédit immobilier sans assurance. Cependant, la plupart des banques exigent ce paramètre afin de s’assurer d’être remboursées, qu’il y ait ou non changement de la situation de l’emprunteur. 

Vente de maison

D’ailleurs, bon nombre d’entre elles vous proposeront une assurance et vous n’êtes en aucun cas obligé de prendre. La meilleure solution reste toujours de trouver un assureur extérieur ou de faire appel à votre assureur habituel pour élaborer votre contrat d’assurance emprunteur. Cette option est généralement moins coûteuse avec des garanties semblables et une bonne qualité de couverture. 

Par ailleurs, il est possible que la banque accepte de vous octroyer un crédit immobilier, bien que vous n’ayez pas d’assurance. Cela peut arriver si votre dossier présente des garanties financières assez intéressantes ou si vous lui proposez une ou plusieurs garanties mobilières ou immobilières en échange de votre prêt. De même, si l’on prend le temps de calculer son taux d’endettement pour faire un prêt immobilier et il est faible, c’est possible que la banque accepte l’accorder sans assurance.

À lire aussi :   Guide sur la capacité d'emprunt

Pour quelles raisons souscrire à un prêt immobilier sans assurance ?

Malgré l’importance que pourrait avoir l’assurance emprunteur, il est possible dans certains cas que vous choisissiez de vous en passer au moment de faire votre prêt immobilier. Cela peut être dû au fait que vous ne vouliez pas avoir à régler les mensualités en rapport avec cette assurance. Si vous la trouvez trop chère, il est possible de ne pas y souscrire. Également, lorsque vous estimez avoir des garanties financières très importantes, il est possible que vous décidiez de souscrire à un prêt immobilier sans assurance. 

Aussi, il peut arriver que vous ne puissiez tout simplement pas souscrire à une assurance emprunteur parce que la plupart des compagnies d’assurance refusent d’appliquer une couverture à votre prêt. Cela voudrait simplement dire que vous n’avez pas d’autres choix que de souscrire à votre prêt immobilier sans assurance. 

Pourquoi un assureur refuserait-il de vous accorder une assurance emprunteur ?

D’abord, il faut savoir que l’assureur n’est, en aucun cas, tenu de vous proposer un contrat de couverture de votre prêt immobilier. Si, après l’étude de votre dossier, il estime qu’il serait risqué de vous assurer, elle peut en toute légalité vous dire non. Généralement, ce refus provient du fait que l’assuré présente quelques risques importants liés à sa santé (une maladie ou une invalidité). Dans ces cas, les problèmes médicaux ou la maladie pourraient empêcher l’assuré de finir le remboursement de sa dette. 

De même, si l’assuré pratique un métier ou un sport à risque, il est possible qu’il se confronte à un refus (d’une assurance emprunteur au moment de faire un prêt immobilier). Les risques liés à une invalidité causée par un accident de son activité pourraient être un motif de refus. Par ailleurs, il peut s’agir de l’âge de l’assuré. Les séniors présentent un risque de décès que la plupart des compagnies d’assurance considèrent toujours avant de proposer un contrat d’assurance emprunteur. À noter que dans ces cas, il est possible de renégocier son assurance de prêt immobilier afin que l’assureur vous prive simplement de certains avantages.

Enfin, si l’assuré se trouve à l’étranger, il est fort probable qu’il se voit refuser l’assurance emprunteur pour son prêt immobilier. 

À lire aussi :   Crédit immobilier pour fonctionnaire : qu'est-ce qui change ?

Comment obtenir un prêt immobilier sans assurance ?

Dans le cas où vous seriez face à un refus de votre assureur, de faire une couverture de votre prêt immobilier (pour une maladie, votre âge ou une invalidité), il existe d’autres solutions pour effectuer l’opération. 

Le nantissement

Le nantissement représente l’une des solutions les plus répandues pour faire un prêt immobilier sans assurance. Il consiste pour l’emprunteur à mettre en gage l’un des éléments de son patrimoine financier. Il peut s’agir d’une assurance, d’une épargne ou d’un portefeuille d’actions dans une entreprise. Ainsi, dans le cas où vous vous retrouveriez dans l’incapacité de poursuivre le remboursement du prêt, la banque peut entrer en possession du bien. Le nantissement doit nécessairement être élaboré sous la forme d’un contrat à signer par les deux parties.

L’hypothèque

Dans le cas d’une hypothèque, il s’agit de mettre en gage un bien immobilier ou une autre forme de garantie matérielle. S’il arrivait que vous ne puissiez plus poursuivre le remboursement du prêt en raison d’une maladie ou d’un accident de travail vous rendant invalide, l’assurance récupère le bien en hypothèque. 

La caution

Dans le cas d’une caution, vous faites intervenir un tiers qui se porte garant de l’emprunt si plus tard, vous n’étiez pas en mesure de le rembourser. Il peut s’agir d’un membre de votre famille ou de tout autre individu proche étant en mesure de prendre en charge le remboursement. Dans le cas d’une caution bancaire, c’est une banque qui se porte garante de l’emprunteur en cas de non-remboursement.

En conclusion, il est bel et bien possible de souscrire à un prêt immobilier sans assurance. S’il arrivait que votre assureur refuse de couvrir votre emprunt, vous pouvez toujours tenter d’autres solutions telles que le nantissement, l’hypothèque ou la caution pour faire votre crédit immobilier.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)