Quel salaire pour un prêt de 150 000 euros ?

credit salaire

Vous envisagez de devenir propriétaire et vous avez besoin d’emprunter 150 000 euros ? Vous vous demandez si vous gagnez suffisamment pour emprunter cette somme ? Vous vous doutez bien que ce n’est pas le seul élément qui entre en ligne de compte pour obtenir un prêt immobilier. Voici des éléments de réponse pour savoir quel salaire vous devez prévoir pour votre prêt immobilier à venir.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Connaître sa capacité d’emprunt pour un achat immobilier

Avant de déclarer ce que vous devez prévoir comme salaire minimum pour réaliser votre projet d’achat immobilier, il vous faut connaitre votre capacité d’emprunt. Pour cela, vous devez vous intéresser aux points suivants :

  • le taux d’endettement maximal
  • la durée du prêt 
  • le montant de votre apport personnel

En ce qui concerne le taux d’endettement maximal, vous devez savoir qu’il est passé de 33 à 35 %, depuis le 1er janvier 2022. Cette augmentation est accompagnée d’une baisse de la durée maximale des crédits immobiliers. Désormais, elle est de 25 ans. Quoi qu’il en soit, ce taux d’endettement maximal correspond environ à ⅓ des revenus mensuels. Ainsi, cela vous laisse un reste à vivre suffisamment important pour subvenir à vos besoins et payer vos factures. Si vous avez déjà d’autres crédits en cours, vous pouvez aussi vous renseigner sur le regroupement de crédit. Par conséquent, cela vous permettra de réduire le taux d’endettement pour pouvoir emprunter la somme désirée. 

Au niveau de votre apport personnel, les banques demandent généralement d’avoir 10 % de la somme empruntée. Cela vous permettra de payer les frais de notaire et les frais d’agence, si l’achat immobilier ne se fait pas qu’entre particuliers. Vous aurez donc besoin de 15 000 euros minimum pour emprunter 150 000 euros. À titre indicatif, sachez que si vous êtes éligible pour un prêt immobilier à taux zéro, ce dernier est considéré comme un apport personnel par les banques. D’autres sources de revenus peuvent aussi être prises en compte, comme les revenus locatifs que vous pouvez toucher. En revanche, ils ne seront pas comptabilisés dans leur intégralité, mais seulement à hauteur de 70 %. 

À lire aussi :   Les conditions pour obtenir un prêt immobilier

Quel dossier présenter pour un achat immobilier ?

La qualité de votre dossier va aussi avoir une incidence pour un achat immobilier. Il est évident que si vous avez un CDI, cela présentera mieux qu’un CDD, qu’un contrat en intérim ou encore qu’un statut d’auto-entrepreneur. Maintenant, si vous êtes dans l’une de ces dernières situations, cela ne signifie pas pour autant que vous ne réussirez pas à emprunter la somme de 150 000 euros. Vous devrez juste avoir des revenus stables sur une durée de 3 ans. 

Nous avons également évoqué l’importance de l’apport. Parfois, il est nécessaire de décaler votre projet, pour vous constituer un meilleur apport. N’hésitez pas également à prendre contact avec un courtier immobilier. Le comparateur de crédit immobilier ne fait pas tout. En effet, le courtier sera en mesure de vous aider à améliorer votre dossier. Il pourra notamment vous dire si vous pouvez prétendre au PTZ. Sachez aussi que si vous avez un bon dossier, le courtier pourra négocier pour que vous puissiez dépasser ce taux d’endettement pour aller au-delà des 35 % ou encore emprunter sur 30 ans, sans toucher à votre capacité d’emprunt. 

Quel salaire pour emprunter 150 000 euros ? 

Répondons à la question du salaire minimum pour emprunter 150 000 euros. Si nous allons vous communiquer des chiffres, cela reste une moyenne. En fonction de votre situation personnelle, cela peut varier dans un sens ou dans un autre. Vous pouvez utiliser un comparateur de crédit immobilier pour avoir plus de précision.

Le salaire minimum pour emprunter

Le salaire minimum pour emprunter 150 000 euros sur 10 ans est d’environ 3 800 euros. Cela vous fera des mensualités de 1 250 euros. Le salaire pour emprunter cette même somme sur 15 ans devra être moins élevé, aux alentours de 2 500 euros. Les mensualités seront légèrement inférieures à 850 euros. Si vous désirez emprunter sur 20 ans, le salaire mensuel devra être de 1 900 euros. Les mensualités ne seront plus que 625 euros. Enfin, si vous optez pour la durée la plus longue, à savoir 25 ans, vous devrez présenter un salaire de 1 500 euros, pour avoir des mensualités de 500 euros. 

Faire attention au taux d’intérêt

Attention, vous ne devez pas uniquement vous fier à ces chiffres pour prendre une décision. En effet, le taux d’intérêt doit aussi vous intéresser. Par exemple, pour un emprunt sur 10 ans, le taux moyen est de 0,63 %, quand il est de 1,17 % sur 25 ans. Cela n’est pas du tout la même chose. Voilà encore une bonne raison d’utiliser un comparateur de crédit immobilier pour avoir une idée plus précise.

À lire aussi :   Être remboursé de son assurance de prêt immobilier, c'est possible ?

N’oubliez pas également que vous devrez payer une assurance emprunteur, durant toute la totalité du prêt. C’est la garantie que vous donnez à l’assureur, dans le cas où vous n’êtes plus en mesure de rembourser votre crédit. Cela fera donc partie de vos mensualités. De ce fait, pour réellement obtenir la somme souhaitée, cela risque d’augmenter la durée du crédit ou les mensualités. Il faut donc regarder le TAEG et pas uniquement le taux d’intérêt. 

Peut-on emprunter 150 000 euros sans apport ? 

Tout le monde vous affirmera sûrement que pour obtenir un crédit facilement, il faut forcément un bon apport. Nous n’allons pas vous mentir, obtenir un prêt sans ce dernier risque d’être très compliqué. Nous allons tout de même vous donner quelques pistes à explorer pour emprunter sans apport. 

La première solution est de voir avec vos proches s’ils ne peuvent pas vous prêter de l’argent.  

L’autre option est de renoncer à chercher un prêt avec un taux le plus bas du marché. En effet, certaines banques acceptent de vous prêter sans apport. En contrepartie, le TAEG est plus élevé, car les frais liés à l’assurance emprunteur sont souvent beaucoup plus importants.

La dernière option pour emprunter concerne les investisseurs immobiliers, puisque certains placements (comme les biens éligibles à la loi Pinel) peuvent être obtenus sans que vous ayez besoin d’un apport. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de votre promoteur.

➜ Réalisez de belles Économies grâce à notre Comparateur en ligne !

Amandine Carpentier
Les derniers articles par Amandine Carpentier (tout voir)